Vous êtes ici : Accueil » Brink : passage en free to play

Brink : passage en free to play

Splash Damage et Bethesda Softworks viennent de rendre gratuit sur Steam leur FPS multijoueur Brink.

Brink est un FPS à objectifs possédant un système de classe proche des Ennemy Territory (de Splash Damage également) tout en possédant un système de déplacement inspiré du Parkour, cette discipline visant à utiliser son environnement afin de se déplacer le plus vite possible que ce soit en courant, sautant, grimpant ou glissant sur les différents objets que l’on peut trouver.

Prenant place dans un futur post apocalyptique où le réchauffement climatique causa une montée des eaux brutale (le jeu étant sorti en 2011 ce sujet était assez à la mode), deux factions s’affrontent sur l’Ark, une cité flottante autrefois grand projet scientifique devenu refuge pour des rescapés du monde entier. D’un côté les forces de l’ordre luttent pour maintenir l’Ark à flots et l’empêcher de sombrer dans le chaos, de l’autre la Resistance, venant des bidonvilles formés d’épaves de navires greffés à l’Ark, cherchent à fuir l’île qui les sauva pour ne pas sombrer avec elle et reprendre contact avec le reste du monde, contact perdu il y a 20 ans de cela.

Le jeu se distingue par son système de déplacement qui était présent uniquement dans Mirror’s Edge à l’époque (le Parkour) ainsi que par les nombreuses possibilités de personnalisation d’armes (très proche d’un Payday 2, où chaque arme peut posséder plusieurs accessoires tels des viseurs, des chargeurs tambours ou des baïonnettes). Toutes les classes peuvent utiliser toutes les armes mais le choix des armes est limité par le physique du personnage, là où un personnage léger sera plus agile il sera cependant plus fragile et ne pourra avoir que des armes légères, le lourd pourra porter une gatling et un fusil à pompe, le personnage moyen se contentant d’être entre les deux. Le skin du joueur sera également personnalisable par de nombreuses possibilités dans les vêtements pour chacune des factions.

Chaque classe a ses propres spécificités, le Médecin pouvant soigner et ressusciter ses alliés, l’Ingénieur poser des tourelles, des mines, réparer des objets et améliorer les dégâts des armes de ses alliés, le Soldat faire exploser des objectifs et ravitailler en munitions son équipe, et l’Infiltrer pirater des objectifs et se faufiler parmi ses ennemis en prenant leur apparence.

Les cartes sont sur un modèle d’Attaque-Défense, modèle remis aujourd’hui au goût du jour grâce à des jeux comme Overwatch. Espérons que ce passage en free to play redonnera une certaine popularité à ce jeu sorti il y a maintenant 6 ans, trop avant-gardiste pour son époque où Call of Duty régnait en maître des FPS.

Brink est disponible sur PC, PS3 et Xbox 360 depuis le 10 Mai 2011 et gratuit sur PC depuis le 22 août 2017.

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.