Doom : Le multi-joueurs sera-t-il rendu meilleur ?

Doom : Le multi-joueurs sera-t-il rendu meilleur ?

Déjà dans nos contrées depuis un mois, Doom nous a extasiés avec une campagne solo de très bonne facture et un éditeur de cartes vraiment simple d’accès et intéressant par contre le multijoueurs a attisé des critiques virulentes. Suite à tant de haine de la communauté, Id Software a décidé de s’exprimer sur le sujet.

Récemment Marty Stratton, producteur et directeur créatif de Doom, a décidé de répondre aux questions du site Eurogamer pour expliquer les problèmes liés au mode de jeu en ligne ainsi que les mesures nécessaires pour rendre ce mode de jeu meilleur.

Alors quels sont les problèmes du multi que les joueurs ont pointés du doigt ? D’après divers forums, les soucis rencontrés sont pour la grande plupart l’absence de parties personnalisées, de vote pour le choix des maps, de bots ou encore de parties privées, autant d’éléments à mettre en place pour que le multi soit meilleur pour les joueurs.

Voici ce qu’a répondu Marty Stratton concernant cela :

Nous ne manquons pas de motivation en ce qui concerne le mode multijoueurs de Doom. Nous travaillons en ce moment sur l’intégration de matches privés avec des options personnalisables, et nous prévoyons d’intégrer cet élément au cours de l’été.

Des outils réservés aux développeurs ont été trouvés par les joueurs lors de l’alpha (ndlr : matches privés, nombre de manches, dégâts des armes…) et nous savions qu’il fallait les améliorer avant de les distribuer et comme je l’ai dit, nous travaillons à cela.

Notre système de bots est en réalité écrit par l’un de nos programmeurs vétérans, John Dean, connu sur Internet sous le nom de « Maleficus » et qui a écrit les bots de Return to Castle Wolfenstein et Enemy Territory : Quake Wars, il est donc bon dans ce qu’il fait. Mais il chapeaute la programmation de SnapMap et a donc été très occupé.

Malheureusement l’arrivée de serveurs privés risque ne pas voir le jour cependant nous espérons à l’avenir la possibilité de choisir parmi une liste de serveurs dédiés.

Un défaut de taille, c’est la possibilité de tricher dans le multi de la version PC du jeu avec le système d’aide à la visées et autres wallhacks.

Marty Stratton n’a pas voulu en dire trop sur la stratégie qu’il compte prendre pour éviter que ça arrive aux oreilles des hackers pour qu’ils s’empressent de trouver une alternative pour contrer les mises à jour apportées au multijoueurs. Cependant Marty a l’intention de punir ces mauvaises actions, nous présumons un bannissement définitif pur et dur des tricheurs du jeu en ligne de Doom.

Comme il le dit lui-même, lui et son équipe comprennent la frustration des joueurs et feront tout pour continuer à explorer des moyens afin d’être efficaces.

Alors le multijoueurs de Doom sera-t-il rendu meilleur ? Il faut savoir qu’au moment où nous écrivons ces lignes, Id Software a pris les mesures nécessaires pour corriger les problèmes liés au multi en revoyant leur copie en espérant que cela plaira aux joueurs sous peine un jour de voir les serveurs du jeu désertés.

Laisser un commentaire

Mot de passe perdu