Follow
Vous êtes ici : Accueil » Battlefield 1 » Test de Battlefield 1 : L’appel des tranchées

Test de Battlefield 1 : L’appel des tranchées

Après toute une panoplie de jeux de guerre futuristes sortis dernièrement, comme Call of Duty Black Ops III ou encore Titanfall, la série des Battlefield décide de faire la différence en nous projetant entre 1914 et 1918 durant la Première Guerre mondiale à travers Battlefield 1.
EA Games nous présente donc à la suite du fameux Battlefield 4 et du plus récent Hardline, un nouveau Battlefield que l’on ne présente plus, Battlefield 1. L’éditeur nous ayant déjà impressionné par les antécédents de la série, mais encore avec des jeux comme Fifa17, on en attendra donc pas moins de Battlefield 1
Digital Illusions Creative Entertainment, ayant développé les Battlefield du 3 au dernier, nous a encore promis un jeu de guerre impressionnant.

Histoire et Héros :

Tout comme ces antécédents dans la série, Battlefield 1 a une courte campagne mais, cette fois avec une histoire révolutionnaire. En effet, cette nouvelle méthode pour l’histoire se ressentira dès la mission d’introduction.

Tout d’abord, vous aurez une mission d’introduction au jeu à votre première connexion et vous pouvez la rejouer dans le menu de sélection des missions. Par la suite, vous pourrez jouer à la campagne. Ici, vous ne contrôlerez pas un héros comme dans Battlefield 4 ou Harline. Vous aurez le choix entre plusieurs personnages divisant la campagne en 5 épisodes avec dans chacune des parties 4 missions.
Voici la présentation de chaque épisode avec son personnage attribué :

Épisode 1 : « Dans la boue et le sang » avec Daniel Edwards

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous contrôlerez donc Daniel Edwards. En temps que civil, ce jeune-homme est chauffeur. Engagé dans l’armée britannique, il conduira un tank. C’est une personne prête à donner sa vie pour son pays. C’est un homme ne redoutant pas le danger et avec un instinct de survie sur-développé. Vous ouvrirez donc le chemin aux lignes britanniques avec votre blindé et votre équipe pour pouvoir conquérir Cambrai, la ville française détenue par l’oppresseur allemand.

Épisode 2 : « Des amis haut placés » avec Clyde Blackburn

Clyde Blackburn est américain et excellent pilote. Néanmoins, ce protagoniste est un menteur, tricheur et imposteur. Il dérobe la place d’un Anglais engagé dans les forces aériennes de son pays après une partie de poker. Il s’empare donc de l’avion de son adversaire illégitimement après avoir triché aux cartes. Ce personnage n’ayant aucun sens du danger et vivant pour rechercher le frisson vous emmènera à bord de son avion en compagnie de Wilson son partenaire de vol. Vous vous lancerez donc dans de folles poursuites aériennes faisant tomber tous les engins volant Allemands, dirigeables, avion de chasse, bombardier, rien ne vous résistera. Vous combattrez sur le front Ouest en luttant pour votre survie sachant que l’espérance de vie d’un aviateur à la guerre est de 17 jours.

Épisode 3 : « Avanti Savoia » avec Luca Vicenzo Cocchiola

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cet épisode se déroule en Italie dans les montagnes. Vous l’aurez reconnu à son nom, le personnage est Italien et défend son pays. Revêtant une armure métallique et équipé d’une lourde mitrailleuse, son rôle est d’ouvrir le chemin à ses alliés et de protéger le groupe de son frère jumeau Matteo. Déterminé à sauver son frère, il affrontera la mort sans aucune peur. Vous aurez à affronter vos ennemis avec pour seule protection votre armure, même face à des avions que vous devrez abattre.

Épisode 4 : « L’estafette » avec Frederick Bishop

Cet Australien est une icône de sa nation ramenant des fans jusque sur le champ de bataille. Ce héros est âgé de la cinquantaine et fera preuve d’une très grande maîtrise au combat avec un savoir dans le domaine de la survie très impressionnant. Ce tireur d’élite réalisera un travail énorme en faisant tomber un nombre d’allemand impressionnant. Vous devrez, dans cet épisode, faire preuve de ruse et de discrétion.

Épisode 5 : « Rien n’est écrit » avec Zara Ghufran

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette fois, le héros est une héroïne. Elle est une guerrière bédouine, experte dans l’art de la discrétion. Pour tous les amateurs d’infiltration, vous allez adorer contrôler ce personnage. Sa discrétion ne nous permet pas d’avoir des informations sur elle. Préférant les lames aux armes à feu cet épisode, se passant dans l’Empire Ottoman, sera très mouvementé et pourra s’avérer parfois très compliqué. À vous de faire les bons choix tout en restant dans l’ombre et le silence pour ne pas vous faire remarquer par l’ennemi.

Le gameplay :

Dans un premier temps parlons de la mission d’introduction : vous incarnerez donc un premier personnage avec lequel vous essayez de repousser les vagues allemandes. Votre personnage est voué à une mort certaine. Lorsque vous tomberez au champ d’honneur, vous contrôlerez un nouveau personnage. À chaque mort, il s’affichera sur votre écran le nom, la date de naissance et celle de mort du personnage que vous avez incarné. Ce dispositif rappel, l’espérance de vie que vous avez sur un champ de bataille comme ceux de la Première Guerre mondiale. Avant cette mission, les développeurs ont introduit quelques messages que je vous laisse découvrir sur ces images

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous allons maintenant parler de la jouabilité, pour cela nous allons étudier dans un premier temps la jouabilité en tant que soldat puis avec les véhicules.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En tant que soldat, nous pouvons parler de sa santé, nous en avons juste le nécessaire. Vous risquez vraiment de mourir si vous avez décidé de « rentrer dans le tas » où dans ce cas, vous vous ferez déborder par les vagues ennemis arrivant de partout. Par rapport au décor, on ne remarque pas de bug comme par exemple le personnage qui traverse certaine texture. Dans la campagne, vous serez amené à traverser plusieurs villages et il est possible de rentrer dans chaque maison ou presque augmentant les possibilités de vous couvrir ou de tuer un ennemi stratégiquement. Les ennemis réagissent bien face à vous : ils s’équipent de mitrailleuses, de canons et ils se couvrent quand ils vous voient. Lors de la campagne, vous aurez beaucoup de missions où tuer ne suffira pas, il faudra être malin, utiliser des armes silencieuses ou le corps-à-corps et en voici un exemple en vidéo (l’extrait a été réalisé lors du test pendant le premier chapitre de l’épisode 5) :

Maintenant parlons des véhicules en commençant par les blindés. Les tanks disposent d’un système de tir très poussé avec une retombée de la trajectoire du tir des missiles à prendre en compte. Les déplacements de l’engin sont très simples et dépendent aussi de l’environnement. En effet si vous êtes dans une flaque de boue, votre tank sera enlisé et il vous sera plus difficile d’avancer.
Les avions sont très simples à manipuler, contrairement à Battlefield 4 par exemple, rendant les combats aériens beaucoup plus intenses et plus plaisants.
Il en est maintenant fini de la téléportation dans les véhicules lorsque vous changerez de place, les développeurs ont travaillé sur des animations de transition de place. Par ailleurs, quand vous voudrez entrer dans les motos side-car, par exemple, si vous entrez dans le véhicule côté side-car, vous y serez installé et non pas à la place du conducteur.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour faire un petit bilan sur le gameplay, Digital Illusions Creative Entertainment ont fourni un travail remarquable avec de grandes nouveautés rendant la jouabilité de Battlefield 1 nettement plus réaliste que celle des autres de la série.

Les graphismes :

Là aussi les développeurs fournissent un travail extraordinaire. Les décors sont extrêmement réalistes. L’avancée de la technologie des consoles a été très bien prise en compte par le groupe DICE. On observe quasiment pas de différences entre les cinématiques et la partie jouable. Lors des cinématiques, les détails sont poussés très loin jusqu’aux nervures dans les yeux des personnages. Les ombres, les canons des armes sont parfaitement ronds. La réalisation des explosions et de tout ce qui est mouvements sont d’une très grande qualité avec très peu de bugs graphiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La bande son :

Beaucoup de musique classique pendant les chargements rappelant la tristesse de la guerre. Elle reflète bien l’ambiance pesante et peut aussi avoir parfois un sens épique.

Le multijoueur :

Un multijoueur ressemblant à tous les autres Battlefield, avec les mêmes cartes qu’en campagne comme dans toute la série. Bien évidemment le multijoueur est incomplet puisque encore une fois si vous voulez obtenir tous les modes de jeu, toutes les cartes et toutes les armes il vous faudra le « pack premium ».

Conclusion :

Un Battlefield qui révolutionne la série, avec des graphismes de pointe, un scénario risqué, qui est la Première Guerre mondiale, mais que les développeurs ont su mettre en avant au milieu de jeux de guerre futuristes. Mais aussi avec une campagne peu commune avec la prise en main de plusieurs héros. On espère vraiment être impressionné de la sorte par la future sortie d’un Battlefield.

Good
  • Des graphismes impressionnants
  • Une jouabilité plaisante
  • Une campagne entraînante
Bad
  • Pas de troupes françaises
  • Un pack premium assez cher
9
Incroyable
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.