Vous êtes ici : Accueil » Hitman » Test de Hitman sur PS4 : Un retour osé

Test de Hitman sur PS4 : Un retour osé

Après une sortie en demi teinte en 2012 avec Hitman Absolution. Square Enix revient en force en 2016 avec un choix plutôt osé : assumer le modèle économique des DLC en proposant un Hitman par épisode.

La première saison complétée par un épisode à Hokkaido, nous pouvons avoir une vue d’ensemble de ce nouvel Hitman.

Et le pitch dans tout ça

Il va être compliqué de parler d’histoire avec cet Hitman version 2016. En effet, pour faciliter cette version épisodique, la trame principale a été sacrifiée. L’avantage de l’absence de vrai scénario est que les joueurs pourront choisir les destinations qui leurs plaisent. L’ occasion de redécouvrir ses dernières vacances de façon plus pittoresque.

A contrario, les fans de la franchise n’auront malheureusement pas grand chose à se mettre sous la dent.

L’histoire prend donc place vingt ans avant les événements des tous premiers volet. En gros l’agent 47 arrive au centre de l’ICA (centre ultra secret, qui se situe sous une montagne comme tous les centres secrets) pour présenter CV et lettre de motivation. On apprend que Diana Burnwood, agent de liaison qui a suivit 47 dans toutes ses aventures était à la fois réceptionniste et chargée des ressources humaines.

Alors que Burnwood est très impressionnée par les talents de 47 montrés lors des différentes simulations (spoiler : c’est le tuto), le directeur Erich Soders, l’est moins. En effet, sans attache, sans émotion, l’agent 47 est impossible à contrôler (ou faire chanter).

Vous allez revivre à travers différentes missions autours du globe (France, Italie, Maroc, Thaïlande, Etat-Unis et Japon) les assassinats qui ont fait la légende de l’Agent 47.

Et le gameplay dans tout ça?

 

IO Interactive semble avoir retenu la leçon de ses écarts de conduite vis-à-vis du précédent Hitman Absolution. En effet, cet Hitman version 2016 est pensé pour les amoureux des premières heures de la franchise (comme un certain Silent Assassin). Pour mener à bien votre mission, vous allez devoir être très méthodique, analyser les moindres déplacement de votre cible mais aussi savoir repérer les opportunités.

Les opportunités sont des éléments comme une photo, une conversation, une situation à exploiter afin de vous permettre de mener à bien votre contrat.

La force de ce nouvel opus réside dans sa rejouabilité. En effet, les méthodes d’assassinat sont multiples : pourquoi se contenter d’un verre empoisonné quand vous pouvez faire tomber un lustre sur votre cible. De plus, lorsqu’un contrat est réussi, vous pouvez recommencer la mission mais depuis un nouveau point de déploiement ou via d’autres opportunités.

La question épineuse du modèle économique

L’annonce d’un Hitman vendu de façon épisodique avait échauffé les esprits ainsi que le nôtre. Mais il est forcé de constater qu’une fois la version finale en main, IO Interactive et Square Enix ont peut être eu une bonne idée. Il peut être frustrant d’avoir un jeu au compte goutte et se sentir “racketter” de devoir donner un billet à chaque nouvelle sortie mais les faits sont là.

Chaque épisode et chaque mission possèdent une telle rejouabilité que chaque sortie se rapproche d’un jeu en terme de contenu. En effet, quand certain propose des DLC de 1 à 2h, un épisode d’Hitman va durer plus de 10 heures pour les fans du scoring et du perfectionnisme.

Conclusion

IO Interactive et Square Enix réussissent à faire de ce nouvel opus un nouveau départ pour l’agent 47. Rejouabilité, exigeant sur la planification de votre mission et sur la prise en compte de votre environnement. Hitman version 2016 réconcilie les fans de la franchise. Nous espérons que IO et Square Enix ne vont pas se reposer sur leurs lauriers et qu’un travail sur l’histoire soit amené pour la saison prochaine. Ainsi, l’absolution sera réellement acquise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Good
  • Le retour aux sources : exploration, planification , exécution
  • Les déguisements au coeur du mécanisme
  • Une très bonne rejouabilité pour les mordus
  • Exigeant dans la planification
  • Contenu en ligne
  • L’ambiance
Bad
  • Contenu épisodique au détriment de l’histoire
  • Durée de vie courte pour les néophytes ne cherchant pas le scoring
  • Temps de chargement sur consoles
  • Quelques facilités d’animation (ouvrir une porte sans les mains)
9
Incroyable

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.