Vous êtes ici : Accueil » Skyforge » Test de Skyforge sur PS4 : Vie ma vie de Dieu

Test de Skyforge sur PS4 : Vie ma vie de Dieu

Un peu moins de deux ans après la sortie de Skyforge sur PC, les développeurs russes de Allods Team, à qui l’on doit déjà Allods Online, portent leur MMORPG free to play mêlant héroïque fantaisie et ambiance futuriste sur la console de salon de chez Sony, la PlayStation 4.

Aujourd’hui, de plus en plus de MMORPG tente l’aventure console après une première vie sur PC. Certains portages ont permis d’enrichir la communauté déjà existante comme pour Warframe, Diablo III et très certainement Path of Exiles. En revanche, d’autres ont essayé de rechercher un second souffle au risque d’entraîner la disparition de la communauté PC déjà existante. C’est le cas notamment pour DCUO Online et peut-être pour Marvel Heroes Omega suite aux récentes annonces.

Alors quand est-il pour Skyforge ? Un MMORPG qui malgré avoir apporté une certaine originalité au genre, n’avait pas su réellement trouver son public.

Une histoire sans lendemain

L’histoire prend place sur la planète Aelion habituellement protégée des invasions extraterrestres par le dieu Aeli. Cependant, ce dernier semble avoir plié bagage sans prévenir, mais dans un élan de bonté (ou de “démerdez-vous tout seul”), Aeli a donné le don à certains troufions, comme vous, de l’immortalité.

Vous l’aurez compris, l’histoire est en elle-même n’est pas très originale. Cependant, elle a le mérite de rendre crédible les résurrections de votre héroïn(e) après un petit bottage de fesses en règles.

Bien que les développeurs, depuis le lancement sur PC, ont remanié les quêtes pour atténuer le côté “bashing”, la narration n’est pas exaltante, de plus, les doublages ne permettent pas de relever l’intérêt, bien au contraire. Heureusement, le gameplay et les environnements relève le niveau.

Et dieu créa le monde en 6 frames

Bien que le scénario ne soit pas le point fort de Skyforge, les environnements sont assez variés : zone industrielle, espace verdoyant, grotte ou encore désert de glace.

Plusieurs types de cartes sont proposées allant de la simple exploration couloir d’une zone industrielle avec généralement une seule quête à suivre à des cartes plus ouvertes où les objectifs plus ou moins variés (et originaux) y sont disséminés. Les explorations sont réalisables soit en solo, soit en groupe selon la difficulté choisi.

Le bestiaire est lui aussi relativement diversifié, alternant entre espèces robotiques, humanoïdes, animales, fantastiques et mythologiques.

Très acceptable pour un free to play à sa sortie sur PC, les graphismes ont subi un downgrade au profit d’un gain de fluidité. Ce qui est dommage, car cela donne l’impression que le jeu ne profite pas des capacités de la PlayStation 4, d’autant plus que certains ralentissements se font ressentir par moment.

Malheureusement, la bande son de Skyforge est anecdotique, après plusieurs heures de jeu, que ce soit sur PC ou sur PlayStation 4, aucune musique n’arrivent à se démarquer.

Mi-Dieu , Mi-couteau Suisse

Le réel point fort de Skyforge se résume dans son gameplay. En effet, ici fini les rerolls interminables pour jouer une nouvelle classe. Une fois que vous avez créé votre avatar, qui soit dit en passant est très convenable pour un free to play, vous aurez accès à toutes les classes présentent dans le jeu pour pallier à toutes les situations. Bien sûr, à condition de les avoir préalablement débloquées.

Actuellement, quatorze classes sont disponibles, vous avez directement accès à trois au lancement de votre aventure. Ces dernières représentant la sainte trinité des MMORPG : le Paladin pour le rôle de tank, le Lumancien pour la profession de soutien et enfin le Cryomancien pour la classe des DPS. Il va sans dire que cette dernière vous permettra de progresser plus rapidement, cependant, les autres classes ont des mécaniques de gameplay tout aussi intéressantes à découvrir.

Contrairement à la version initialement sortie sur PC (qui a bien évolué depuis), les autres classes sont beaucoup plus faciles à débloquer. En effet, à chaque nouvelle région découverte, vous obtiendrez de nouvelles professions.

Pour débloquer l’ensemble des skills et des talents, il suffit tout simplement de jouer avec votre classe et d’éliminer des ennemis. Ce “nouveau” système est peut être un peu trop simpliste, certes l’ancien concept avec le sphérier à la Final Fantasy X ou Path of Exiles nécessitait de nombreuses heures de jeux, mais il avait le mérite de forcer les joueurs à se creuser un peu les méninges.

Par ailleurs d’autres mécanismes comme la gestion du panthéon ont été simplifié mais reste quand même intéressant.

L’autre bon point dans Skyforge est qu’il n’y a pas de système de level, à la place, nous avons les points de prestige qui représente grosso modo votre évolution dans l’histoire, la puissance de votre équipement et la maîtrise des différentes classes.

Pour la PlayStation 4, les contrôles passent bien sûr, par l’utilisation de la manette. ll faudra cependant utiliser les combinaisons avec les touches L2 et R2 pour avoir accès à l’ensemble du panel de compétence. Honnêtement, l’ergonomie à la manette est tout à fait plaisant étant donné que le gameplay est très orienté sur l’action. Le seul reproche qui pourrait être fait est au niveau du ciblage / verrouillage un peu dans les choux par moment.

Un changement a été aussi opéré au niveau du modèle économique. En effet, à sa sortie sur PC, le passage par la case cash shop été très incité du fait du farming très long pour débloquer soit une compétence, soit une nouvelle classe. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de jouer et de profiter d’un expérience totalement free to play. Le réel avantage du premium est de doubler les récompenses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

Skyforge est un MMORPG qui a su apporté quelques nouveautés au genre avec son système de personnage unique changeant de classe à volonté et la suppression des niveaux. Mais sans pour autant le révolutionner.
Mise à part la gestion des menus qui mériterait un trophée à elle seule, la maniabilité sur PlayStation 4 est de très bonne facture. On regrette, cependant, que le portage n’est pas apporté plus de soin au côté technique (downgrade graphique et quelques soucis de ralentissement).
Certe Skyforge n’est pas un MMORPG à jouer pour son scénario, mais il reste une bonne expérience de MMO qui sort des sentiers battus.

Good
  • Le nouveau modèle pouvant être considéré comme free to play
  • Un personnage, quatorze classes
  • Le système de prestige
  • Contrôles à la manette au top
  • Environnements mêlant fantasy et futuriste
Bad
  • Peut mieux faire techniquement
  • Histoire pas très intéressante
  • Doublage et bande sont oubliables
  • La gestion des menus
6
Juste

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.