Test de City of Brass : Le Rogue-Like des 1001 nuits - GamersNine
Vous êtes ici : Accueil » Test de City of Brass : Le Rogue-Like des 1001 nuits

Test de City of Brass : Le Rogue-Like des 1001 nuits

Retrouvez dans cet article le test de Kurisutofu sur City of Brass.

Edité et développé par le studio indépendant Uppercut Games, City of Brass est sorti sur PC, PlayStation 4 et Xbox One le 4 mai 2018. C’est un jeu d’action orienté sur le Rogue-Like s’inspirant de l’univers des 1001 nuits et jouable en solo.

Uppercut Games est connu pour être un studio indépendant et a été à la tête du développement de EPOCH.2, Submerged et dernièrement City of Brass entre 2015 et 2018.

Scénario

Vous incarnez un aventureux brigand dans City of Brass, un rogue-like impitoyable à la première personne prenant place dans l’univers des Mille et une nuits. Armé d’un cimeterre et d’un fouet lui servant à attraper des objets, à faire chuter l’ennemi, à le désarmer ou à l’étourdir, ou encore à briser des éléments ainsi qu’à se balancer, le joueur jouera du fouet et de la lame afin de piéger les hordes de morts-vivants qui se dresseront sur son chemin. Au cours du périple qui doit le conduire à la sortie du niveau avant que les Sables du temps ne se soient écoulés, il amassera des trésors, fouillera des coffres regorgeant d’améliorations d’armes et d’armures ainsi que de puissantes reliques. Mais la cité elle-même ne manque pas de dangers. Les joueurs devront sauter au-dessus de gouffres, glisser sous des lames acérées, éviter des pluies de lances et de flèches, esquiver des blocs à ressorts ou au contraire se hisser sur eux, contourner des émanations de gaz mortels ; tout en cherchant à retourner ces embûches contre les ennemis.

 

Gameplay

Outre la possibilité de jouer la trame principale du jeu, City of Brass propose en plus de cela un didacticiel, un mode Options et un journal.

Concernant le didacticiel, celui-ci vous apprend à vous déplacer dans le jeu, à ouvrir les portes, à sauter, à grimper sur les plates-formes, à courir afin de sauter par-dessus des ravins béants, à vous accroupir, à glisser sous les obstacles afin de bénéficier d’une amélioration, à ramasser des trésors, à utiliser votre fouet afin de ramasser des objets lointains et de suivre la flèche qui permet de vous indiquer la sortie.

En plus de cela, vous apprenez aussi à vous servir de votre fouet pour étourdir ou renverser vos ennemis ainsi qu’attirer ces derniers vers vous mais aussi l’utilisation de votre cimeterre afin de les éliminer. De plus, il est possible de pousser vos ennemis afin de les faire tomber dans des pièges.

A part ça, vous avez aussi un mode Options où vous pouvez paramétrer le son que ce soit au niveau du volume général, de la musique et des effets sonores mais aussi les commandes comme activer ou désactiver la course automatique ainsi que les déplacements de caméra.

Il est aussi possible de paramétrer la manette comme ajuster la visée horizontale, la visée verticale et la puissance de l’aide à la visée sachant que vous pouvez aussi inverser ou pas la caméra ainsi que activer ou pas les vibrations.

Et pour finir, vous pouvez ajuster la luminosité et l’interface utilisateur ainsi que consulter les crédits du jeu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le dernier mode, il s’agit du journal où vous pourrez trouver des informations concernant les ennemis, les pièges, l’équipement, les objets, les génies et la cité.

Lorsque vous démarrez une nouvelle partie, il est possible d’accéder aux classements et ces derniers vous permettent de voir les meilleurs scores et le temps d’achèvement le plus court que ce soit en standard ou bien en bénédiction entre amis et dans le monde entier. A souligner que vous pouvez vous faire un aperçu de votre position dans ces derniers.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En plus des actions que vous avez appris dans le didacticiel dont nous vous avons parlé ci-dessus, vous démarrez le jeu avec une base de quatre cœurs de vie, trois souhaits à réaliser et vous devez parcourir une bonne dizaine de niveaux dans le temps imparti à chacun et ce, d’une seule traite sous peine de refaire le trajet à partir du début.

A savoir que certains niveaux donnent la possibilité d’affronter un boss.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’ailleurs, au sein de ces niveaux, il sera possible de récolter de l’argent via les trésors qui y sont disséminés afin d’acheter des améliorations ou autre auprès des génies sachant qu’il est possible de réaliser des souhaits auprès d’eux afin d’obtenir des choses plus intéressantes. A noter que si vous venez à mourir, cela entraînera la perte de tout l’argent accumulé mais par contre vous gagnerez de l’expérience ce qui fera monter votre rang et vous donner au passage des récompenses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans les niveaux, vous devrez vous confronter à des ennemis comme des âmes torturées ou bien des gardiens maudits mais aussi éviter des pièges comme des artifices d’empalement ou bien des trous à pointes.

A savoir qu’en plus de votre cimeterre, de votre fouet et de votre tenue, il sera possible d’obtenir des variantes comme un fouet étendu qui vous donnera une meilleure allonge de celui-ci ou bien l’éclat de gel qui permet de congeler vos ennemis une fois touché.

En plus de cela, il est possible d’interagir avec des objets comme le brasero que vous pouvez frapper avec votre fouet afin d’éliminer les ennemis se trouvant à proximité.

Concernant les génies, il y en a de différentes sortes comme un qui vous propose de vous soigner ou bien un autre qui vous permet de mieux vous armer etc.

Et pour finir, il est possible d’obtenir tout au long du jeu des bénédictions et des fardeaux dont vous pouvez vous équiper afin d’augmenter les dégâts du joueur ou bien accélérer les mouvements des ennemis.

Pour résumer, la prise en main est assez intuitive mais le jeu reste assez difficile à appréhender et il faudra vous reprendre à maintes reprises afin de voir le bout de celui-ci.

Et le reste

Même si ça ne se veut pas ambitieux, les graphismes du jeu restent agréables à regarder que ce soit au niveau des ennemis ou bien des décors sachant qu’un cycle jour/nuit vous est proposé et les effets de lumière pour ne citer qu’eux offrent un bon rendu.

Quant aux musiques, le jeu n’est guère riche en celles-ci mêmes si ces dernières restent agréables à l’écoute, l’ambiance orientale est de mise et reste de bonne facture et c’est de même concernant les bruitages.

Même si le jeu ne comporte qu’une dizaine de niveaux, celui-ci reste un rogue-like et qui dit rogue-like dit die and retry donc il faudra persévérer quitte à mourir des dizaines de fois afin de voir le bout et bien plus si vous visez le 100 %.

Conclusion

City of Brass est un bon jeu, dont nous vous conseillons de jouer sur de petites sessions afin de ne pas être trop frustré, et vous propose des graphismes et une bande-son assez bien rendus ainsi qu’un gameplay sympathique ou cela dans un univers inspiré des 1001 nuits voire même Aladin.

Good
  • Graphismes et bande-son assez bien rendus
  • Cycle jour/nuit sympathique
  • Gameplay intéressant
Bad
  • A jouer avec modération sous peine d’être frustré
  • Court et difficile à la fois
  • Scénario très simpliste
7
Bien

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.