Vous êtes ici : Accueil » Test de Castlevania Anniversary Collection : Bienvenue en Transylvanie

Test de Castlevania Anniversary Collection : Bienvenue en Transylvanie

À l’occasion de son cinquantième anniversaire, l’éditeur Konami accompagné du studio de développement M2 ont travaillé main dans la main pour nous sortir une compilation du nom de Castlevania Anniversary Collection qui réunit bon nombre de titres issus de cette licence.

Ayant vu le jour sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch le 16 mai 2019, cette compilation n’est pas la seule à souhaiter l’anniversaire de l’éditeur car, en effet, ce dernier a également sorti sur les mêmes supports Arcade Classics Anniversary Collection le 18 avril dernier tandis que Contra Anniversary Collection sera disponible, quant à lui, courant cet été.

Konami est connu pour avoir contribué à pas mal de séries qui ont marqué l’histoire du jeu vidéo comme les Castlevania, les Contra, les Metal Gear Solid et les Pro Evolution Soccer entre autres.

Quant au studio de développement M2, celui-ci est connu pour ses portages de jeux rétro sur des machines plus avancées. Nous pouvons citer parmi tout cela les Sega Vintage Collection pour ne citer qu’eux.

Alors qu’est-ce que nous propose Castlevania Anniversary Collection ?

Castlevania Anniversary Collection comporte en son sein 8 jeux tels que :

  • Castlevania (NES ; 1988)
  • Castlevania II Simon’s Quest (NES ; 1990)
  • Castlevania III Dracula’s Curse (NES ; 1992)
  • Super Castlevania IV (Super NES ; 1992)
  • Castlevania The Adventure (Game Boy ; 1989)
  • Castlevania II Belmont’s Revenge (Game Boy ; 1992)
  • Castlevania Bloodlines/The New Generation (Megadrive ; 1994)
  • Kid Dracula (Game Boy ; 1993)

En plus de cela, nous avons droit à un ebook numérique retraçant l’histoire de la franchise.

Comme vous avez pu le constater, cette compilation est assez pauvre en jeux et on aurait aimé avoir par exemple Vampire Kiss ou bien les jeux sortis sur Game Boy Advance pour ne citer qu’eux.

D’ailleurs, nous tenons à rappeler aux personnes qui seraient outrées de l’absence de Rondo of Blood et de Symphony of the Night dans Castlevania Anniversary Collection qu’il existe une autre compilation réunissant ces deux jeux ayant pour nom Castlevania Requiem qui est sorti sur PS4 le 26 octobre 2018.

Ce qui est dommage, c’est que la compilation est entièrement en anglais que ce soit au niveau des descriptions des jeux, des jeux en question ou bien de l’ebook numérique entre autres. Pour son anniversaire, Konami aurait pu faire un effort pour traduire l’intégralité de cette compilation dans la langue de Molière.

Pour finir, il est possible de faire des savestates et des loadstates en pleine partie mais aussi de rajouter des bordures aux côtés de l’écran de jeu dont on peut en régler l’affichage de diverses manières.

Les Belmont VS Dracula

Bien évidemment, le scénario diffère selon le jeu auquel vous jouez mais, en général, cela se résume à ceci :

Les Belmont doivent parcourir tout un tas de niveaux afin d’affronter Dracula dans son château en Transylvanie et de le vaincre.

Allons tuer du vampire et autres monstruosités

Allant de la plate-forme à du Metroid-like, le gameplay est bon mais reste rigide malgré tout. Vous devrez affronter divers ennemis et boss à l’aide de votre fouet du nom de Vampire Killer mais vous pouvez aussi vous servir de moult armes secondaires comme l’eau bénite ou bien la hache. À savoir que les armes secondaires peuvent être plus ou moins efficaces contre les ennemis et boss selon ce que vous avez à votre disposition. Pour pouvoir les utiliser, il faudra que vous mettiez la main sur des coeurs, chose que vous ramassez lorsque vous brisez des bougies avec votre fouet par exemple. Par contre, durant les phases de saut, évitez toutefois de vous laisser tomber de la plate-forme car votre héros tombe comme une enclume dans le vide et qu’il n y a pas moyen de le diriger durant votre chute.

De la NES à la Game Boy en passant par la Super NES et la Mega Drive

Si on se met dans le contexte de l’époque, les graphismes étaient vraiment très corrects selon le support auquel le jeu il tournait comme par exemple Super Castlevania IV qui utilisait pas mal d’éléments du mode 7 de la Super NES comme le zoom ou bien la rotation.

Une OST qui a marqué l’histoire du jeu vidéo

La série des Castlevania est bien évidemment connue pour son OST de très bonne facture. Rythmées pour certaines, angoissantes pour d’autres, même si ceci accuse leur âge cela reste très agréable à l’écoute.

Quel est le niveau d’immortalité de Dracula ?

Finir un des jeux de la compilation ne prendra que quelques heures excepté pour Castlevania II Simon’s Quest où il faudra réfléchir pour savoir où aller afin d’avancer dans le jeu surtout que celui-ci est en anglais ce qui n’aide pas à la tâche pour les joueurs ne pratiquant pas couramment cette langue.

Bien évidemment, la présence de savestates et de loadstates viendra vous faciliter la tâche et il vous sera demandé de finir tel jeu avec tel perso pour débloquer le trophée/succès correspondant.

Une compilation digne d’un achat ?

Une compilation d’assez bonne qualité malgré qu’elle soit en anglais et qu’elle soit pauvre en jeux. Réservée surtout aux nostalgiques voulant replonger dans l’aventure ou bien aux plus jeunes qui désirent découvrir les origines de la série.

 

Good
  • Les jeux bien optimisés comme il faut
  • La bande-son cultissime
  • Gameplay bon…
Bad
  • Peu de jeux y sont présents
  • Intégralement en anglais
  • ... mais rigide
6
Juste
Written by
Salut tout le monde c’est Kurisutofu, j’ai actuellement 33 ans et cela fait près de 26 ans que je baigne dans le monde du jeu vidéo. Présent sur le site depuis le début et ayant participé à la création de celui-ci, je m’occupe de la rédaction de news mais aussi de tests.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.