Vous êtes ici : Accueil » Test de Little Nightmare 2 : affronter le monde à deux est moins effrayant

Test de Little Nightmare 2 : affronter le monde à deux est moins effrayant

Sorti le 28 avril 2017, le jeu Little Nightmare, jeu d’horreur/plateforme est un franc succès avec plus de 17 487 évaluations positive sur la plateforme Steam.

Sorti sur toute les plateformes, Nintendo Switch, Playstation 4, Xbox One, Google Stadia et PC, celui-ci est devenu un incontournable dont la suite : Little Nightmare 2 devrait satisfaire les fans cette fois-ci disponible en plus sur la Playstation 5, les Xbox Series et Android !
Little Nightmare 2 est sorti le 11 février 2021 du studio Tarsier Studios et édité une fois encore par Bandai NAMCO Entertainment, ce qui nous promet cette fois encore une aventure plus qu’immersive.

Une fréquence encore inconnue

Little Nightmare 2 nous raconte l’histoire de Mono, un jeune garçon, qui se retrouve dans un monde déformé par un transmission TV qui transforme le monde en une sorte de vision cauchemardesque de la réalité.
Il retrouvera Six, ancienne protagoniste du premier épisode, enfermé dans la cave d’un chasseur fou et ils devront tous deux s’échapper et enquêter sur le mystère qui entoure le lieu ou se passera la majorité de l’aventure, une ville difforme en ruine.

Avec une telle mise en situation, les aventures de Mono et Six s’annonce plus que mouvementée et il vous faudra déjouer pièges et casse-têtes afin de progresser.

De chaînes en chaînes on trouvera notre chemin

Dans votre enquête, vous contrôlerez donc Mono personnage principal qui sera suivi après le premier chapitre de Six (on devine aisément qu’il s’agit d’elle grâce au K-way jaune emblématique qu’elle s’empressera d’enfiler lors d’un passage dans un immeuble abandonné).

Comme dans le premier opus vous aurez droit à des énigmes simples ou en plusieurs phases qui nécessitent pour la plupart l’aide de Six qui vous accompagnera de biens des façons :

  • Franchir un vide bien trop grand en se faisant rattrapé
  • Faire la courte échelle pour atteindre de nouveaux endroits
  • Faire diversions pour tromper un monstre
  • Pousser des obstacles lourds
  • Vous avertir d’un danger ou vous guider
  • Activer des mécanismes ensembles.

Malgré toute l’aide que pourra vous apporter Six, il vous faudra dans certains cas vous débrouiller par vous-même et découvrir la solution à l’énigme, quitte à affronter des créatures plus horrifiques les unes que les autres et vous confronter à des peurs primaires.

Quelquefois vous serez interpellé par le comportement de Six qui vous fera sans aucun doute vous rappeler sa fuite précédente. Malgré cela, Mono et Six restent des enfants dans ce monde d’horreur et jouer à la balle ou chercher de quoi se divertir fait aussi partie de bref moment d’innocence dans le chaos ambiant. Vous pourrez aussi collectionner tous les chapeaux de Mono et les changer dans le menu pause.

En plus de l’aventure principale, il vous faudra récupérer des distorsions de Mono disséminées par-delà tous les niveaux du jeu qui vous permettront de découvrir plusieurs lieux ou événements qui ne manqueront pas de débloquer une fin supplémentaire au jeu.

Malgré quelques énigmes alambiquées et situations oppressantes, la difficulté reste plus que correcte avec des solutions relativement mises en évidence, que ce soit par un jeu de lumière bien maîtrisé ou bien des indices disséminés dans la décoration de façon subtile.

Une diffusion oppressante

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Little Nightmare 2 est une pépite visuelle qui nous a récompensé de l’attente entre le premier et le second opus de la série.

Les couleurs ternes mais maîtrisées rendent l’ambiance morne et dérangeante, comme s’il manquait quelque chose, on sent que quelque chose ne tourne pas rond.
L’exagération de la destruction des lieux, le désordre lors des différents niveaux et le découpage logique entre les scènes est merveilleusement bien organisé et il est sûr que les plans de caméra à la fois fixe et volontairement maladroit rendent l’expérience encore plus marquante.

L’animation des personnages est parfaite et les mouvements plus qu’inattendu de chaque monstre sont là pour nous surprendre, sans parler des déformations physiques visibles, entre les sans visages, les cous qui s’allongent, les créatures/pantins, il y en a pour tous les goûts.

Les niveaux ne se ressemblent pas et surtout les solutions à chaque niveau sont mises en avant visuellement sans dire un mot : une lumière plus forte, une porte branlante, autant de petits détails qui nous ont parfois mené la vie dure et causé de nombreuse mort.

Un son loin d’être en Mono

Comme dans tout bon jeu d’horreur/ambiance, la musique est responsable de la moitié du malaise créé par l’ambiance du jeu.
Avec une musique sombre, des moments de silence et des bruitages oppressant, le pari de nous mettre les chocottes est bien plus réussi que dans le premier opus.
Les musiques emblématiques de chaque personnage sont bien présentes et leurs thèmes sont clairement mis en avant lors de leur apparition, ce qui rend chaque rencontre encore plus singulière et nous donne par ailleurs des indices quant à la résolution des mystères finaux du jeu.
C’est donc avec un grand entrain que nous avons parcouru le monde sinistre de Little Nightmare 2.

Little Nightmare 2, un jeu qualité ou pas ?

Little Nightmare 2 est pour nous un chef d’œuvre de l’aventure horreur qui saura se rendre culte sur toutes les plateformes.
Avec une difficulté présente et quelques énigmes relativement corsées, le jeu se laisse réaliser relativement rapidement (5 heures de jeu avec quelques heurts), même si nous aurions apprécié plus d’informations sur les personnages notamment Mono qui, malgré les apparences reste encore très mystérieux.
L’ambiance globale est excellente, les graphismes ne manquent pas de nous rappeler le monde morbide et l’ambiance mystérieuse qui règne grâce à une bande sonore qui ne manquera pas de vous rester en tête.

Nous ne manquerons donc pas de vous conseiller de découvrir l’univers mystérieux et terrifiant de Little Nightmare 2 par vous-même !

Good
  • Ambiance parfaite
  • Difficulté bien dosée
  • Secret sympathique
  • Système de duo réussi
Bad
  • RAS
9
Incroyable
Written by
Passionnée de jeux d'actions , FPS entres autres j'adore l'univers informatique tout autant que le jeu.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.