Vous êtes ici : Accueil » Test de Shining Resonance Refrain et la domination d’un empire

Test de Shining Resonance Refrain et la domination d’un empire

Shining Resonance Refrain est un J-RPG édité par SEGA qui est le remaster de son homologue sorti uniquement au Japon sur Playstation 3 le 11 décembre 2014. Le jeu actuellement sorti en Europe le 10 juillet sur PC, PS4 et Switch ne dispose malheureusement que d’une version anglophone, tant en sous-titre que pour le doublage. Cependant, grâce à un pack DLC, vous pourrez acquérir les voix Japonaises ( VO ) et vous pourrez donc profiter des dialogues Anglais tout en ayant un doublage Japonais.
Est ce que la remasterisation de Shining Resonance Refrain était nécessaire en Europe et nous a surpris ? Quand est-il du gameplay et du storyboard ? Nous vous invitons à vous plonger avec nous dans ce test pour le découvrir !

Une histoire bien classique


Shining Resonance Refrain nous propose l’aventure de Yuma : un héros amnésique portant en lui le pouvoir du dragon rayonnant. Accompagné d’un groupe d’amies qui ont toutes une spécificité, Yuma intègre Astoria, le royaume dont faisait parti son groupe de sauveteuses dans lequel il va devoir se battre pour défendre ses valeurs et proposer son aide afin d’affronter un empire grandissant et surtout envahissant !
Le scénario est dynamique et ne manquera pas d’interpeller n’importe quel joueur ayant l’habitude de faire de courts RPG ! En effet, les rebondissements ne manquent pas, mais les quêtes secondaires coupent ce rythme entraînant pour effectuer des actions classiques, telles que des livraisons entres autres.
Cependant, une fois le scénario principal finit et l’histoire terminée, vous pourrez entreprendre l’aventure sous le chapeau des antagonistes qui est originale et nous permet d’en apprendre plus sur les agissements de ceux ci et les raisons de l’Empire.

De l’ACTION bon sang !


Le gameplay du jeu est réellement classique et n’apporte que peu de nouveautés …
Tout d’abord, les déplacements et combats s’effectuent dans des zones peu habitées et ne manquerons pas de vous rappeler certains épisodes de la série des Final Fantasy.
Lors des combats, vous aurez plusieurs possibilités :

  • D’incarner Yuma, soit sous sa forme draconique rayonnante, soit sous sa forme humaine, ce qui débloquera différents sorts selon sa forme et bien sur les sorts équipés ( jusqu’à 4 ).
  • Incarner une des aventurières qui se battent aux côtés de Yuma et qui n’ont pour fonction que le support de celui-ci. On trouvera d’ailleurs beaucoup de sorts de soins et un sort spécial dit :

B.A.N.D qui est un sort qui touche alliés comme ennemis afin de donner des bonus à notre équipe ou des malus à nos adversaires.
Il y a un léger système de craft permettant d’améliorer ses armes et de créer des objets de types matérias afin d’en augmenter la puissance ou bien l’effet , mais nous avons déjà vu ce type de gameplay dans d’autres jeux ( Final fantasy notamment ). C’est pourquoi nous n’irons pas plus profondément dans cette analyse.

Nous avons aussi la possibilité dans cette aventure de se rapprocher de nos équipières à la façon d’un visual novel. Cependant, les dialogues sont monotones et ne nous immergent pas plus dans l’univers de Shining Resonance Refrain.

Une maîtrise de l’animation que l’on n’a pas souvent vu sur des JRPG switch


Shining Resonance Refrain ne se démarque pas par ses nouveautés mais par sa fluidité tant en mode portable qu’en doc !

Le jeu est agréable à regarder et les modèles 3D de nos personnages et leurs expressions sont clairement visibles. Le jeu VEUT que vous soyez immergé, les animations des personnages ne sont pas répétitives sauf en combat (n’ayant que très peu de types d’attaques basiques, c’était inévitable). Cependant il est agréable que chaque personnage voit un style et une animation différents.
L’environnement des niveaux est assez pauvre. Effectivement, il y a peu de zones à visiter mais elles ont toutes une ambiance et un univers qui leurs est propre. Néanmoins, elles restent tout de même assez vides, il y’a peu de rencontres et des milieux pauvres en détails, ce qui ne pousse pas à l’exploration.
Pour ce qui est de la qualité globale du titre, nous sommes sur un jeu optimisé mais pauvre graphiquement de la part de Sony.
Mais qu’en est-il de la bande son ?

Des musiques rocks et entrainantes


Le jeu se voulant dynamique, les musiques du jeu sont rythmées et énergiques, notamment lors des combats ou des découvertes .
Cependant, lors de l’entrée en ville ou lors de discussions tardives, on a le droit malheureusement à des musiques très similaires les unes des autres, quoique calmes comparées au reste de l’aventure.
Le doublage des personnages est présent et d’assez bonne qualité. Il est tout de même dommage de perdre une ligne de dialogue en appuyant sur un mauvais bouton (beaucoup de touches peuvent permettre le passage des dialogues).
C’est assez énervant car il devient encore plus dur de comprendre l’histoire initialement contée en Anglais, mais possiblement doublée en Japonais.
Le doublage Japonais disponible en DLC est d’excellente qualité et l’on ressent énormément de différences quand à l’intonation ou au surjeu des acteurs du doublage Anglais, assez pour nous avoir convaincu d’utiliser ceux ci durant tout notre test !

Un jeu exitant ?

Shining Resonance Refrain est décidément décevant. Il nous offre un univers peu étendu et une histoire classique d’aventure. Il n’est pas le jeu le plus attendu de Sega en 2018 .
Effectivement, les seuls moments entraînants du jeu restent les combats rythmés et les phases de rencards avec nos collègues. Le système de relation étant assez développé pour passionner pendant quelques heures.
Recommencerions nous l’histoire dans un nouveau Refrain ? Pour nous, ce sera malheureusement un non. Les environnements vides et la polyvalence du gameplay à la traîne ne nous ont pas séduit.

Good
  • Combats entraînants
  • Storytelling
Bad
  • Le manque d'exploration
  • Les quêtes de livraisons à foisons
  • Les dialogues uniquement en Anglais
4
Pauvre
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.