Vous êtes ici : Accueil » Test de Fairy Tail : Le combat des fées

Test de Fairy Tail : Le combat des fées

Fairy Tail est un J-RPG développé par la société GUST et édité par Koei Tecmo, ce dernier étant sorti le 30 Juillet 2020 partout dans le monde sur PC via Windows, Playstation 4 et Nintendo Switch.

Les aventures de la guilde Fairy Tail

Reprenant l’histoire de la saga mythique de la guilde de Fairy Tail, nous accompagnons Natsu, Grey, Lucy et Erza dans leur aventure commençant après l’arc de Tenro et finissant après le combat contre Tartaros et les démons de Zeleph.

Des personnages biens connus de tous

Impossible de parler de Fairy Tail sans connaître désormais le quatuor mythique de la saga qui a fait les beaux jours du manga et de l’anime.

  • Natsu : Protagoniste principal de Fairy Tail, Natsu est le chasseur de dragon de feu, ce dernier étant accompagné de son fidèle compagnon, un chat bleu ailé du nom de Happy. Natsu est un personnage un peu naïf mais qui protège ses amis aussi fort que possible.
  • Grey : Rival et meilleur ami de Natsu, Grey est un disciple de Ul, qui lui a appris la magie de glace, et qui a pour coutume de se disputer avec Natsu bien qu’ils seront toujours là pour s’entraider quoi qu’il arrive
  • Erza : Erza Scarlett est la mage la plus puissante de la guilde de Fairy Tail. Surnommée la ‘’reine des fées’’ ou ‘’Titania’’, Erza est un peu la grande sœur de Natsu et Grey, et les punira toujours quand ils se battent entre eux.
  • Lucy : Jeune recrue de la guilde de Fairy Tail, Lucy Heartfillia est une jeune constellationniste qui accompagnera Natsu dans toutes ses folles aventures malgré le danger présent à chacune de ces dernières.

Envoyez vos plus belles attaques sur l’ennemi

Qui dit combat au tour par tour dit compétences d’attaque de défense et de soutien. Malgré le système assez intéressant mêlant simple combat brut et combat plus stratégique, certaines compétences passent simplement à la trappe par manque d’utilité au combat car le jeu offre un système de combat assez agréable vu que les compétences que nous utilisons ont toutes une zone d’effet donnée par la compétence dite. Certaines compétences frappent une large zone de combat pouvant offrir une victoire plus facile au joueur tout en délaissant les compétences ne touchant qu’un ennemi dans l’arène de combat. Le joueur se verra ‘’spammer’’ la même attaque à plusieurs reprises afin de gagner facilement son combat contre son adversaire malgré une belle tentative de la part de GUST de faire un système où certaines attaques font déplacer les ennemis sur le plateau afin de pouvoir varier les attaques utilisées. Les ennemis seront souvent tués très rapidement avant de pouvoir mettre en place une stratégie plus développée. Des attaques ‘’spéciales’’ qui ne seront malheureusement qu’un ‘’spam’’ d’attaques de toute votre équipe rendent les combats de boss ridiculement faciles et sans vraiment de saveur de victoire.

Un système de lien entre personnages viendra agrémenter aussi le combat permettant de déverrouiller de nouvelles attaques groupées, ces dernières offrant de beaux mouvements de combat.

Un système de gestion de guilde ?

Qui dit Fairy Tail dit guilde. Dans le jeu, le joueur sera amené à remplir bien des contrats de guilde afin de faire remonter la réputation perdue de Fairy Tail, anciennement guilde la plus puissante du continent, désormais dernière et oubliée de toutes et tous.

Le jeu proposera donc au joueur d’améliorer son siège de guilde afin de déverrouiller divers bonus tels que l’achat d’objets magiques, de pouvoir faire de la fabrication d’objets ou d’améliorer le niveau des quêtes proposées sur le tableau de contrats afin de pouvoir faire davantage d’aventures même si le système de quêtes proposées sera principalement du combat de monstres faibles ou de retrouver un objet égaré dans une zone donnée.

Des graphismes pas moches… mais pas transcendants

Si on ne peut pas retirer quelque chose de ce jeu, c’est la beauté visuelle durant les combats. Les attaques sont très bien animées et agréables. Malheureusement, l’expression faciale de nos héros n’est pas aussi bien faite que ce soit en phase de combat, durant des séquences d’émotion ou pendant un moment épique de l’histoire. Les visages ne collent que rarement à la situation donnée par le jeu ce qui, malheureusement, gâche parfois voire souvent le moment de la saga si chère aux joueurs amoureux de Fairy Tail,

Une bande sonore non issue de l’anime mais…

Même si les musiques du jeu vidéo Fairy Tail ne sont pas pas issues de l’anime, fort est de constater que les musiques proposées dans le jeu s’en rapprochent bien assez pour offrir au joueur averti ou novice dans la saga une expérience musicale très agréable, passant d’une musique rythmée pour les combats à une musique plus calme pour les moments ‘’balade en ville’’ ou dans des zones neutres. Très bon point positif pour cela.

Une durée de vie tout à fait honnête

Avec une durée de vie d’une bonne quarantaine d’heures, Fairy Tail offre aux joueurs une belle aventure en plus d’un contenu endgame après le chapitre final.

Conclusion

Fairy Tail est un RPG fan service générique et très vite redondant malgré les bonnes idées faites dans le jeu. Le joueur va très vite s’ennuyer et finira le jeu sans vraiment de plaisir.

Good
  • Durée de vie honnête
  • Bande-son correcte
  • Visuel des compétences agréable
Bad
  • Les personnages sont visuellement dépassés
  • Émotion inexistante
  • Système de combat inutile
  • Équilibrage des personnages inexistant
  • Personnages purement fan-service
  • Quêtes redondantes
  • Histoire un peu bâclée
4.5
Pauvre
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.