Vous êtes ici : Accueil » Test de Giraffe and Annika : Un jeu coloré et poétique

Test de Giraffe and Annika : Un jeu coloré et poétique


Giraffe and Annika est un jeu de plates-formes et d’aventure sorti sur Nintendo Swtich le 28 Août 2020, il est aussi sorti sur Playstation 4 et un jour plus tôt sur Xbox One.

Vous pourrez aussi retrouver une édition limitée nommée Musical Mayhem qui contient :

  • Le jeu
  • La bande-son officielle nommée Song of Spica
  • Un artbook
  • Un lot d’écussons
  • La boite collector

Malgré l’absence de traduction française (comme la plupart des titres de chez Nippon Ichi Software), le jeu se veut abordable et enfantin avec une petite touche à la Miyasaki. Nous allons pouvoir découvrir avec vous dans ce test l’histoire que veut nous conter Giraffe and Annika.

Une perte de mémoire comme point de départ

Giraffe and Annika nous raconte l’histoire d’Annika, une jeune fille aux oreilles de chat amnésique résidente de l’île Spica où elle fait la rencontre de Giraffe, un jeune garçon qui lui confiera diverses missions afin de la faire avancer dans sa quête.

Pour cela, il lui faudra récupérer différents fragments d’étoiles qui se trouvent dans des donjons qu’il faudra explorer afin d’obtenir de nouvelles capacités et de débloquer divers lieux jusque-là inaccessibles sur l’île.

Chaque donjon lui permettra d’affronter encore et encore la sorcière et divers boss, le tout sous forme de jeu de rythme avec une difficulté qui peut être choisie en amont.

Une fois ces combats gagnés, Annika s’évanouit et se souvient au fur et à mesure de son passé nous faisant de plus amples révélations sur ce qui se passe sur cette île, ce qui nous amènera à encore plus d’activités que nous allons découvrir par la suite.

Un gameplay simple mais rigide qui vous fera grincer des dents

Comme nous l’avons vu plus haut, Giraffe and Annika est un jeu qui se veut assez classique. Pour cela, nous retrouverons un gameplay simple.

Effectivement, tant sur l’île de Spica que dans les donjons, il vous sera possible de vous déplacer, d’interagir avec le décor de diverses façons (principalement en fouillant) mais vous pourrez plus tard dans l’aventure sauter, courir et finalement nager sous l’eau, ce qui vous fera débloquer de nouvelles portions de l’île.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous aurez aussi diverses quêtes données par les personnages du jeu et qui vous donneront des objets clés (littéralement). Tout au long de votre périple vous aurez l’occasion de ramasser diverses œuvres composées d’images de chats nommées ‘’ Miaousterpiece ‘’ qui pourront alors être échangées contre des tenues et divers objets pour Annika.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme tout bon jeu de plates-formes, il vous faudra être habile, esquiver les ennemis sur votre chemin qui seront principalement des fantômes et aussi gérer votre vie grâce à de la nourriture trouvée ci et là sur l’île sous trois formes différentes : petit soin = carottes, moyen soin = pommes et gros soin = citrouilles. Vous aurez donc deux façons de vous soigner : consommer simplement un fruit ou un légume, ou bien se reposer auprès des pierres bleues.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Finalement, Giraffe and Annika nous a surpris par son gameplay musical pour chaque boss, chacun possédant une musique avec trois types de difficulté : facile, moyenne et difficile avec des succès internes au jeu qui se débloquent en fonction de votre réussite.

Lors de ces phases, il vous faudra taper en rythme sur les boules vertes, faire un appui long sur les bleues et aussi esquiver la petite bête ressemblant à des monstres magiques qui vous arrivent dessus à toute vitesse.

Tout ce gameplay, bien que simple, est mis en difficulté par le temps de réponse parfois un peu long de la console Nintendo Switch sur laquelle nous avons fait le test et qui a rendu le jeu moins accessible que prévu. Mais qu’en est-il des graphismes et de l’ambiance générale du jeu ?

Un jeu enchanteur et entraînant

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Giraffe and Annika emprunte un style en cel-shading proche des œuvres de Miyasaki et cela nous donne une ambiance colorée et chaleureuse que nous avons particulièrement apprécié.

Les personnages sont bien détaillés et leurs expressions faciales sont plus que correctes, on devine assez facilement l’émotion des personnages ainsi que leur personnalité grâce à leur design.

Malgré tout cela, nous avons rencontré quelques soucis comme une certaine glissade durant les déplacements d’Annika, et aussi plusieurs déplacements assez robotiques et linéaires des personnages secondaires.

Durant notre aventure, certains moments de l’histoire sont racontés avec un style manga/BD qui nous a surpris par sa qualité et par sa façon de nous conter l’histoire. Tout ceci étant lisible, on peut aisément comprendre l’histoire sans pour autant comprendre l’anglais, ce qui est un vrai plus.

Uniquement durant les phases de boss et certains moments-clé de l’histoire, nous avons droit à des chorégraphies de danse de la sorcière et d’Annika qui sauront vous émerveiller par leur simplicité mais aussi la lisibilité de ces scènes.

Finalement, les décors, même si simples de par leur construction, font bien leur travail. Nous avons des espaces variés, des lieux bien différents mais aussi des ambiances propres grâce à des thèmes bien présents dans chaque donjon.

Musicalement, nous ne sommes pas laissés pour ainsi dire derrière grâce à une bande-son élaborée ! Variant de jour comme de nuit, en fonction de notre avancée dans l’histoire mais aussi de chaque lieu dans lequel on se trouve, nous ne pouvons que profiter des musiques proposées et nous laisser emporter par cette douce et poétique aventure que nous propose l’histoire de Giraffe and Annika.

Finalement, ce rêve vaut-il le coup ?

Giraffe and Annika est une vraie petite pépite, simple à prendre en main avec une histoire prenante malgré son temps pour la finir (environ 8 heures en prenant son temps). Si vous cherchez un jeu accessible avec une ambiance de qualité et une difficulté assez bien dosée, vous avez frappé à la bonne porte. Cependant, il faudra faire attention, les petits tracas comme la latence des commandes pourrait bien vous faire abandonner l’idée de le finir. Finalement, si vous cherchez un jeu sans prise de tête avec une histoire courte mais entraînante et accessible, foncez.

Good
  • Difficulté équilibrée
  • Décors variés
  • Musique entraînante
  • Une histoire qui sort scénaristiquement de l’ordinaire
  • Des énigmes simples
Bad
  • Jeu un peu court (8 heures sans courir tout droit)
  • Une maniabilité à retardement
  • Quelques sorties de la carte inattendues (Out of Bounds)
8
Génial
Written by
Passionnée de jeux d'actions , FPS entres autres j'adore l'univers informatique tout autant que le jeu.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.