Vous êtes ici : Accueil » Test du jeu Immortal Redneck : Quand les entités égyptiennes surmontent les pyramides

Test du jeu Immortal Redneck : Quand les entités égyptiennes surmontent les pyramides

Edité et développé par le studio indépendant Crema, Immortal Redneck a vu le jour sur PC le 25 avril 2017 et sur PlayStation 4 et Xbox One le 26 février 2018.
Immortal Redneck est un jeu mêlant FPS, action, aventure, RPG, Dungeon-RPG et Rogue-like sachant que Crema n’a développé que ce jeu pour le moment.

Un scénario à l’ancienne

Scénario assez implicite dans son ensemble où vous vous retrouvez en plein milieu de l’Egypte Ancienne. Suite à un accident pendant votre excursion dans ce pays, vous vous réveillez momifié sans savoir ni pourquoi ni comment et votre objectif sera de parvenir au sommet des trois pyramides présentes dans le jeu et battre les boss qui y sévissent pour en savoir plus sur ce qui vous est arrivé.

Du côté des dialogues ou devrait-on dire des monologues vu que vous êtes tout seul dans cette aventure, on ressent un côté humoristique semblable à ce qu’on a entendu dans la série des Serious Sam.

Redneck et les entités égyptiennes

Au départ, vous incarnez Redneck le Seigneur du chaos mais il sera possible d’acheter d’autres personnages avec la monnaie du jeu via l’arbre de compétences comme Apis Dieu de la force, Sekhmet Déesse de la guérison ou bien Seth Dieu des tempêtes entre autres. Chaque personnage a sa propre compétence active et passive ainsi que ses stats et ses armes.

Prenons l’exemple de Redneck qui a comme compétence active la possibilité d’augmenter temporairement votre cadence de tir  et comme compétence passive la possibilité d’augmenter la quantité de munitions collectée sachant qu’il peut utiliser comme armes le pistolet, le fusil et de la dynamite. A savoir que vous pouvez augmenter les stats des personnages du jeu via l’arbre de compétences comme le nombre de points de vie, le pourcentage de défense, le niveau d’attaque, le pourcentage de critiques, le niveau de vitesse et le pourcentage de dégâts critiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un jeu à la fois fun et difficile

Le but de votre aventure est d’arriver au sommet des trois pyramides présentes dans le jeu et battre les boss qui y sévissent.

Il est possible durant votre partie de gagner de l’argent en élimant des ennemis entre autres. Cet argent trouvera son utilité dans l’arbre de compétences où vous pourrez acheter des améliorations pour l’attaque, la défense et la santé entre autres mais vous pouvez aussi gagner les faveurs des dieux en les achetant pour pouvoir jouer avec ces derniers sans oublier que vous pouvez obtenir des améliorations les concernant. Mais là où ça devient plus compliqué, c’est que tout devient plus cher au fur et à mesure que vous achetez des améliorations et qu’il n’est pas possible de cumuler de l’argent même quand vous mourez car celui-ci servira à payer les frais de douane pour pouvoir entrer dans la pyramide.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il faut savoir que les salles présentes dans les pyramides sont générées aléatoirement et lorsque vous entrez dans l’une d’entre elles et que celle-ci est infestée d’ennemis, il faudra venir à bout de tout cela pour pouvoir entrer dans une nouvelle salle. A savoir que le nombre d’ennemis est représenté par une jauge jaune qui se trouve en haut au milieu de l’écran. Il est aussi possible d’accéder à des salles au trésor pour récolter armes et rouleaux de parchemin entre autres. En plus de cela, vous avez aussi les salles mission où votre but est d’arriver au coffre à trésor sans se faire toucher par exemple.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En tuant vos ennemis, il est possible de récupérer de l’argent, des munitions pour vos armes, de la nourriture pour vous soigner etc. Concernant les ennemis, Immortal Redneck propose un bestiaire bien fourni comme des serpents, des crânes volants, des sarcophages vivants, des crapauds etc. En plus des ennemis, vous avez aussi des différents pièges comme de l’acide, des piques, de la lave etc. donc nous vous déconseillons de marcher dessus sous peine de perdre de la vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’ailleurs, en cours de partie, il est possible de mettre la main sur des rouleaux de parchemin vous offrant des bonus comme le fait que les boîtes contiennent plus de munitions ou des malus comme le fait que vous ne pourrez pas recharger votre arme tant que votre chargeur n’est pas vide ou les deux où par exemple vos armes infligent plus de dégâts mais contiennent moins de munitions

Vous pouvez aussi récupérer des armes comme par exemple un arc durant votre partie sachant que ceci viendra remplacer l’arme que vous avez en votre possession mais qu’il est possible de récupérer cette dernière pour remplacer une arme dont vous n’en avez pas besoin ce qui apporte un côté stratégique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lorsque vous réussissez à monter d’un étage, la partie se complique davantage par exemple lorsque vous accédez au deuxième étage de la première pyramide, vous perdez 10 % de plus en santé et vos attaques seront 20 % moins puissantes tandis que vous obtiendrez 5 % de munitions en plus et 5 % d’or supplémentaires.

Pour résumer, nous avons un gameplay assez original axé sur le die and retry, le hasard et la chance où vous serez obligé de mourir maintes fois pour vous procurer des améliorations afin de parcourir plus aisément les pyramides sachant que le jeu reste fun malgré la difficulté du fait que l’agencement des salles change à chaque partie et que pouvez tomber dans des salles vicieuses voire sur des rouleaux de parchemin qui peuvent vous apporter des malus ce qui handicapera votre progression.

Un jeu graphiquement acceptable

Au niveau de la phase d’extérieur qui alterne entre le jour et la nuit, nous avons un magnifique panorama jonché de pyramides et autres broutilles ce qui donne des graphismes acceptables pour un jeu qui se veut être le premier titre du studio. Concernant les phases d’intérieur, les salles des pyramides ont un très bon rendu graphique et cela respecte parfaitement de ce qu’on peut imaginer de l’Egypte Ancienne telle que nous la connaissons. Néanmoins certaines salles dans les pyramides ont tendance à avoir un visuel flashy qui ne fait pas du bien à nos yeux. Est-ce un effet de style ou bien un bug graphique lié au jeu ? Seul Crema peut nous répondre et corriger cela si besoin est.

Concernant le design des ennemis, même si la plupart d’entre eux sont reconnaissables il y en a certains qui conservent un aspect bizarre et c’est compliqué de définir ce que c’est.

Mélange de Western et de l’Egypte Ancienne avec une touche à la Serious Sam

Au sujet de la musique, cela reste acceptable avec un mélange de Western mais aussi de type égyptienne ce qui est tout à fait écoutable pour ce genre de jeu. Hors des phases de combat, les musiques sont relativement douces par contre en phase de combat, elles s’accélèrent davantage ce qui rappelle le style apporté à la bande-son de la série des Serious Sam. Concernant les bruitages, cela reste correct dans l’ensemble.

Batailler dur pour finir le jeu et encore plus dur pour le faire à 100 %

Même si le jeu est fun, il reste toutefois difficile et rien que terminer ne serait-ce que la première pyramide vous prendra de nombreuses heures de jeu car vous serez obligés de mourir à maintes reprises dans le but d’acheter des améliorations et des personnages dans le but d’avancer plus loin dans le jeu. Cela signifie bien évidemment que la durée de vie reste assez élevée malgré qu’il y ait des moments de frustration où vous serez limite à lâcher l’affaire mais avec de la patience et de la persévérance, il y a des chances que vous y arrivez en tout cas pour l’histoire principale.

En effet, si vous êtes à la quête des 100 % en matière de succès/trophées, la plupart d’entre eux relèvent limite de l’impossible comme par exemple terminer le jeu en mourant moins de 20 fois donc accrochez-vous si tel est votre objectif.

Conclusion

Immortal Redneck est un très bon jeu qui apporte du fun mais demande toutefois de la patience, de la persévérance mais aussi de la chance pour pouvoir arriver à vos fins tellement la difficulté est présente. Des graphismes plutôt jolis et une bonne bande-son sont à mentionner sinon on aurait bien aimé un mode multi car un système de coopération que ce soit en mode local ou en ligne aurait été le bienvenu.

Good
  • Fun
  • Ca nous rappelle Serious Sam
  • Très bonne durée de vie
Bad
  • Difficile
  • On aurait bien aimé un mode multi
  • Graphismes un peu trop flashy à certains endroits
8
Génial

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.