Vous êtes ici : Accueil » Test de Marvel’s Avengers : L’équipe reprend du service

Test de Marvel’s Avengers : L’équipe reprend du service

Marvel's Avengers

Les Avengers reviennent dans une histoire concoctée par Square Enix et Crystal Dynamics pour nous montrer leur vision de l’équipe de super-héros dans Marvel’s Avengers.

Et avant d’arriver sur le menu du jeu, ils nous préviennent d’entrée, bien que les super-héros ont été popularisés auprès du grand public à travers les longs-métrages du MCU, ils cherchent juste à montrer leur vision de l’équipe de super-héros à travers leur titre.

Avengers : Séparation

Marvel’s Avengers commence donc sur l’événement des Avengers, le A-day, où sont invités de nombreuses personnes dont des enfants ayant conçu des histoires à propos de l’équipe de super-héros. Nous jouons donc Kamala Kahn, une de ces personnes qui arrive au A-day en ayant hâte de savoir si elle a gagné le prix pour la meilleure histoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir récupéré tous les comics permettant d’atteindre le carré VIP et avoir vu l’équipe de super-héros dont elle est fan, une attaque l’oblige à s’enfuir du Chimère alors que les Avengers tentent d’arrêter la menace.

Bien qu’ils arrivent à arrêter Taskmaster, ils ne peuvent pas empêcher l’explosion du cristal et de l’héliporteur. Cela provoque un désastre en plus de donner des pouvoirs à certaines des personnes présentes sur les lieux de l’explosion qui deviennent les Inhumains.

L’histoire reprend cinq ans plus tard. Les Avengers se sont séparés, jugés dangereux. Captain America est mort et une entreprise, l’AIM, a pris en main le monde tentant de « soigner » les Inhumains.

Mais ce que le public ne sait pas, c’est que l’AIM ainsi que leur chef, Modok, ne cherchent pas réellement à les soigner mais plutôt à créer des armes en leur volant leurs pouvoirs et à contrôler le monde.

Kamala, en bonne fan des Avengers, ne croit pas en leur culpabilité et vole des données à l’AIM, ce qui l’amène à penser qu’un complot est à l’oeuvre pour évincer les Avengers.

Prise pour cible, d’abord puisqu’elle est une des ces Inhumains, mais aussi pour avoir volé les données, elle s’enfuit sous les conseils d’un mystérieux personnage nommé La Ballerine et, de fil en aiguille, se trouve à devoir chercher la Résistance.

Au fur et à mesure de son voyage, elle rassemble petit à petit une équipe d’Avengers se laissant aller pendant cinq ans et ressassant leurs erreurs. À commencer par ce cher Hulk qui lui fait une frayeur avant de reprendre sa forme Bruce Banner et de l’amener à chercher Jarvis pour retrouver Tony Stark.

L’équipe se rassemble à nouveau, petit à petit, et Kamala découvre que les autres Inhumains se battent toujours au sein de la résistance et qu’il faut les aider, en plus d’aider les Avengers à sauver le monde.

Un jeu sympathique mais des combat brouillons

Le titre nous propose de parcourir une campagne solo qui servira de tutoriel au mode multijoueur.

Bien sûr, cela ne s’arrête pas là puisque la campagne nous propose une histoire créée pour le jeu mettant en avant des personnages méconnus de la licence comme Kamala alias Ms. Marvel.

Le jeu nous fait un petit mélange de plateformer et de beat’em up entrecoupé de cinématiques faisant avancer l’histoire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le combat se trouve légèrement biaisé puisqu’il lui arrive d’être difficilement lisible avec les hordes d’ennemis qui s’agglutinent autour des personnages et se mettent tous à les frapper en même temps. Ce qui oblige bien souvent à s’éloigner d’eux pour « reprendre son souffle” avant de retourner à la mêlée surtout lorsque les missions demandent une plus haute puissance de personnage.

Nous pouvons incarner les six super-héros, Ms. Marvel, Iron Man, Black Widow, Thor, Hulk et Captain America pour combattre Modok et ses hordes d’ennemis, travailler pour le SHIELD et les Inhumains, et sauver le monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si nous ne les incarnons pas, nous pouvons toujours en faire des alliés IA qui combattront avec nous. Chose agréable, l’IA des alliés est bien gérée. Les alliés combattent les ennemis et ne se laissent pas mourir bêtement dans un coin à attendre qu’on les sauve.

Esquive, parade, coups légers, coups forts, attaque à distance ou une des trois compétences spécifiques à chaque héros, tout est bon pour arrêter les méchants robots tueurs qui s’acharnent sur les héros.

En leur faisant gagner des niveaux, les héros gagnent des points de compétences qui leur permettent d’avoir un plus grand panel de techniques pour se dépatouiller entre les ennemis qui viennent les frapper ou leur exploser dessus et ceux qui leur tirent dessus.

Dans les différents menus des compétences, on y trouve l’onglet des compétences, celui des spécialisations ainsi que celui des maîtrises. Le premier permet de débloquer les compétences sur les attaques faibles, les attaques fortes et les attaques à distance, le deuxième sert à améliorer les capacités des héros et le dernier permet de choisir entre différents buffs pour les techniques.

Bien sûr, avec le niveau 50, toutes les compétences sont débloquées mais ce niveau ne s’atteint pas si facilement. Pour vous aider à gagner de plus en plus d’Exp, il va falloir trouver de plus en plus de loots pour avoir les meilleurs équipements possibles. Et pour ce faire, il va falloir frapper du robot.

Il y a 7 équipements permettant d’augmenter les statistiques des héros avec des effets supplémentaires pour certains, pour les mains, le torse, la ceinture, la tête ainsi que des artefacts majeurs et mineurs.

Ceux-ci peuvent se trouver dans les coffres parsemés dans les cartes du jeu mais aussi en éliminant des ennemis. Chose positive, les loots que l’on peut trouver restent plus ou mois du niveau de notre personnage, ce qui évite de trouver des équipements de trop haut niveau dès le début du jeu ou inversement.

Enfin, toujours pour améliorer les personnages, nous pouvons trouver les différents comics parsemés dans le jeu. Ceux-ci apportent quelques améliorations aux personnages en réunissant les exemplaires selon plusieurs échelons.

En plus de la campagne, les joueurs peuvent, après avoir fini cette dernière ce qui nous semblerait le mieux vu les spoilers que cela amènerait, jouer en multijoueur avec des amis ou en solo avec des IA pour réaliser des missions et des défis.

Pratique pour entrer directement dans le jeu ou pour faire des sessions courtes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Marvel’s Avengers : un monde lumineux en proie au chaos

Il est temps de parler des images du jeu et on peut le dire, beaucoup s’attendaient à retrouver les personnages qu’ils avaient vu dans le MCU. Mais, même si certains ont été déçus, les personnages “ont de la gueule” avec des designs rafraîchissants, ce qui ramène plus de souvenirs les uns que les autres pour les fan des comics avec les différents skins déblocables dans le jeu.

Nous voyageons dans plusieurs cartes à travers le globe allant de l’intérieur du chimère en passant par des zones montagneuses et enneigées ainsi que des villes, ce qui amène à parler du principal problème du titre.

Le jeu est trop générique dans son bestiaire comme dans ses environnements qui sont tous de grands complexes.

Aussi, testant le jeu sur PlayStation 4, on peut souvent voir des ralentissements dans ce dernier, sûrement amené par les nombreux personnages et effets apparaissant à l’écran.

Les autres supports doivent aussi avoir ce problème puisqu’il semble que Marvel’s Avengers demande beaucoup de ressources pour tourner.

Comme dit un peu plus tôt, le jeu devient rapidement peu lisible puisqu’il base les esquives et les contres sur un système de cercles de couleurs, vu que les ennemis arrivent de partout avec de nombreux effets lumineux remplissant rapidement l’écran.

Conclusion

Le jeu souffre de plusieurs bugs comme les voix parfois étouffées ou encore des problèmes pour sortir des menus. Et en plus des ralentissements dont souffre le jeu, on sent qu’il est trop tiré entre son contenu gigantesque et son envie de raconter une histoire.

Marvel’s Avengers devient trop répétitif avec le temps, avec le besoin de faire et refaire les missions pour pouvoir faire assez progresser les personnages. Les affrontements sont souvent durs à lire et les ennemis manquent d’inspiration.

Mais le jeu reste bon, son histoire est intéressante et il reste à voir comment il évoluera dans le futur avec son multijoueur mais surtout avec d’éventuelles mises à jour qui corrigeraient les bugs et amélioreraient les choses.

 

Good
  • Histoire intéressante
  • Loot plutôt équilibré
  • IA allié bien gérée
Bad
  • Quelques ralentissements
  • Parfois buggé
  • Combats parfois illisibles
  • Trop tiré entre son lore et son gros contenu
  • Trop générique dans son bestiaire
7
Bien
Written by
Bonjour à tous, je me présente Maxime, aka « Makuto ». J’ai 23 ans et j’aime bien tout ce qui touche à l’animation et la bande dessinée. Je suis aussi passionné par les jeux vidéo depuis mon plus jeune âge pour les nouvelles histoires qu’ils me font vivre.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.