Vous êtes ici : Accueil » Test de Scarlet Nexus : Une lutte acharnée

Test de Scarlet Nexus : Une lutte acharnée

Sorti le 25 juin 2021, Scarlet Nexus est un Action-RPG édité par Bandai Namco et développé par TOSE. Avec une entrée fracassante marquée d’une série d’animation disponible sur Wakanim, celle-ci retrace l’aventure des deux protagonistes qu’il vous sera possible d’incarner avec bien sûr quelques différences scénaristiques justifiées par le média.

Le jeu est disponible sur PC, PS4, PS5, Xbox One et Xbox Series avec deux éditions : une édition standard et une édition Guardians. Cette dernière comporte de très nombreux bonus dont :

  • Le jeu
  • Une Affiche/Poster au format A4
  • Un Artbook
  • Des autocollants de la BEA
  • Le boitier Steelbook du jeu

Virtuellement, vous retrouverez :

  • Des cosmétiques
  • La bande originale du jeu
  • Un artbook numérique.

Un jeu qui s’annonce déjà complet et nous allons nous faire un plaisir de découvrir l’histoire ainsi que les différents protagonistes au travers de leurs histoires.

La psychokinésie au service de l’humanité

Dans un monde où l’humanité a failli s’éteindre suite à l’invasion de monstres nommés Autres, affamés de cerveaux humains et puissants combattants. L’humanité a découvert une hormone psionique octroyant des pouvoirs extrasensoriels qui permettent à certains de combattre les Autres le tout par le biais d’une organisation nommée Brigade d’élimination des Autres (BEA).

Dans cet univers post-apocalyptique, vous aurez la possibilité d’incarner deux personnages afin de découvrir leurs parcours au sein de la BEA : Yuito Sumeragi et Kasane Randall.

Yuito Sumeragi souhaitait intégrer la BEA et devenir un membre d’élite tout comme la personne qui l’a sauvé quand il était encore enfant. Avec ses pouvoirs psychokinésiques, il réussit à intégrer, non sans un entrainement acharné, la BEA. Il fera la rencontre de Kasane Randall lors de leur journée d’intégration.

Kasane n’est motivée à entrer dans la BEA que par le souhait de protéger sa sœur et de découvrir la source d’un de ses rêves récurrents étranges où elle fait face à quelqu’un qui lui dit de :  « ne pas lâcher les fils rouges « . Combattante psionique aguerrie, elle s’est imposée de par ses capacités académiques en étant la major de sa promo et ce, accompagnée de sa sœur qui a fini cinquième de la même promo.

Après avoir sélectionné le personnage que vous souhaitez jouer, vous serez plongé dans l’aventure et il vous faudra faire preuve de talent afin de réussir les différentes missions fournies par la BEA et votre chef d’unité. Vous affronterez alors des Autres de plus en plus puissants et serez confronté à une histoire dramatique, d’amitié et d’héroïsme pensée par les créateurs du connu Tales of Vesperia.

Une façon de se battre pas comme les autres !

Comme vous l’aurez deviné, Scarlet Nexus est un jeu qui oriente ses combats autour de facultés extra-sensorielles afin qu’ils soient extrêmes et rythmés !

Ayant joué l’histoire de Kasane Randall lors de notre test, nous allons vous présenter les techniques et le gameplay orientés autour de ce protagoniste et de ses spécificités.

Kasane, tout comme chaque membre de la BEA, possède son propre pouvoir psionique : la psychokinésie. Elle l’utilise avec des lames volantes qui lui permettent d’attaquer ses ennemis à distance avec un combo qui sera de 3 coups, ce qui évoluera avec votre arbre de compétences.

Lors des combats, vous pourrez donc :

  • Donner des coups à distance grâce à vos lames volantes
  • Reculer en frappant une fois devant vous
  • Effectuer une attaque montante qui peut aussi bien frapper les ennemis au sol comme en l’air. Vous pourrez ensuite donner des coups en l’air.
  • Achever vos adversaires avec un coup dit Finisher qui se produit quand le monstre perd toute sa défense.

Cependant, vos capacités en combat ne s’arrêtent absolument pas là ! Effectivement, vous avez le pouvoir, comme pour vos couteaux, de faire voltiger à la face de vos adversaires les divers débris que vous trouverez, ce qui vous permettra de faire des dommages conséquents.

Vous aurez plusieurs types de projectiles qui pourront être envoyés en fonction de leurs dimensions :

  • Les débris classiques vous permettront d’effectuer des attaques combinées avec vos lames.
  • Les débris lourds demanderont une série d’actions afin de faire des dégâts conséquents avec différents types d’attaque en fonction du débris en question.
  • Des objets massifs comme des trains qui pourront être déplacés vous permettant de tuer instantanément certains Autres.

Une fois ces bases maîtrisées, vous pourrez alors découvrir le pouvoir de vos coéquipiers.

Vous serez amené bien souvent en mission tout comme dans l’aventure à vous déplacer avec divers membres de la BEA et vous pourrez via le SAC bénéficier des pouvoirs de vos alliés.

Vous aurez donc jusqu’à trois alliés au maximum avec vous, ce qui vous permettra d’optimiser au maximum vos combats contre les Autres notamment grâce à des pouvoirs de type élémentaire qui tireront partie des faiblesses de vos adversaires.

D’autres pouvoirs, au contraire, agiront sur vos propres capacités en vous rendant invisible ou en dédoublant les objets que vous jetez sur les Autres.

Grâce à tout cela, il vous sera capable d’affronter des monstres aux pouvoirs divers et variés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Maintenant que vous êtes prêt à vous battre, nous allons voir ensemble comment améliorer nos compétences et maitriser notre apparence.

Vous aurez donc, comme dans tout bon RPG qui se respecte, un arbre de compétences actives et passives qui vous permettra de débloquer des atouts non négligeables comme des techniques de combat supplémentaires ou bien la capacité de combiner plusieurs sorts du SAC simultanément.

Chaque niveau acquis vous permettra d’améliorer vos statistiques de base mais vous donnera aussi quelques points de compétences à dépenser dans le tableau que l’on a vu ensemble ci-dessus.

Vous gagnerez de l’argent lors de vos combats et de vos missions en plus de divers objets, ce qui rend une boutique disponible et indispensable à tout bon membre de la BEA !

Dans ces boutiques, vous pourrez :

  • Acheter des accessoires qui vous fourniront des bonus sur vos équipements
  • Acheter des consommables.
  • Acheter des objets cosmétiques qui permettent de changer l’apparence des personnages du jeu (vous aurez beaucoup d’accessoires a débloquer)
  • Vendre vos objets précieux.
  • Troquer vos objets récoltés dans les différents lieux de mission contre des consommables ou bien des objets cosmétiques.

Comme nous l’avons vu ci-dessus, Scarlet Nexus est un RPG qui, en plus de fournir un système de combat et d’économie bien fourni, n’a pas hésité à fournir un aspect social aux relations entre les personnages.

Vous aurez la possibilité d’avoir accès aux communications entre les missions dans un menu de messagerie où certains messages impliqueront que vous y répondiez dans un certain délai. Sans cela, vous n’aurez qu’une partie de la communication et vous manquerez des informations scénaristiques.

L’aspect social ne s’arrête pas là. En effet, vous aurez, entre chaque grand chapitre de l’histoire du jeu, la possibilité de discuter avec divers membres de la BEA présents dans la planque (un lieu à mi-chemin entre la ville principale et un lieu de mission), ce qui aura pour effet d’augmenter votre affinité avec eux leur permettant de vous fournir un soutien encore plus important dans les combats par l’amélioration des capacités du SAC (compétences partagées lorsqu’on se trouve dans le même groupe).

Vous apprendrez beaucoup à discuter avec les membres de votre unité et tout autant en réalisant des missions annexes disponibles dans la ville principale, c’est un aspect du jeu qui nous a permis d’être immergé dans l’histoire.

Avec une bibliothèque des monstres et des personnages rencontrés avec une petite description, celle-ci permet au jeu de ne manquer d’aucun manque de Lore.

Finalement, avec un gameplay aussi complet, quoique lent au début, Scarlet Nexus sort vraiment son épingle du jeu et nous permet de combattre les Autres avec des pouvoirs aussi bien réfléchis qu’uniques en leur genre.

Un japon détruit par la guerre et les Autres

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Scarlet Nexus est un jeu qui possède une esthétique particulière. Dans un univers apocalyptique où ruines et désolation règnent, une dissociation est faite entre le réel et le virtuel.

Il ne sera pas rare de trouver lors de vos missions dans des villes les anciennes signalisations et diverses zones marquées habituellement par des panneaux remplacées par une signalisation virtuelle à base d’hologramme, ce qui donne au jeu une esthétique totalement atypique.

Cependant, le jeu ne manquera pas d’environnements variés :

  • Des villes
  • Des lieux désertiques en construction
  • Des environnements souterrains.

Cependant, même si le décor est varié, nous avons trouvé que certaines textures manquaient de détails alors que d’autres étaient parfaitement choisies, ce qui nous a distrait durant les phases ouvertes dans la ville de Néo-Himuka qui contraste parfaitement avec l’attention portée aux protagonistes du jeu.

En effet, leurs animations sont synchrones malgré des déplacements de marche qui nous donnent une impression de glisse. Les objets esthétiques ne manquent pas pour personnaliser les personnages disponibles et vous pourrez même personnaliser les personnages non jouables.

Les sorts et les diverses compétences ont une esthétique unique et lisible, ce qui rend les combats fluides. De même que l’esthétique générale du titre, les discussions et cinématiques sont maîtrisées et on se retrouve projeté au centre de l’action de façon très fluide.

Scarlet Nexus possède une esthétique particulière et unique qui se démarque malgré les défauts que nous avons trouvés comme la différence de résolution des textures ou bien la marche glissée des personnages mais la bande originale du jeu n’est pas en reste.

Un univers à part

Scarlet Nexus possède une bande originale pour le moins unique, de par la musique d’introduction proposée en partenariat avec le groupe Oral Cigarette et le titre « Dream in Drive » qui ne manque pas de d’énergie et qui nous met dans l’ambiance.

Cependant, le reste des musiques ne sont pas en reste, avec une musique d’ambiance et de combat pour chaque niveau du jeu, et énormément de titres différents, une expérience à mi-chemin entre une musique synthétique et électro qui colle bien à l’ambiance générale du titre.

Les autres compositions, quant à elles, sont orientées sur les moments-clés de l’histoire et certains lieux qui seront récurrents et qui posséderont leur propre thème comme la Planque ou bien Néo-Himuka.

Les bruitages et les dialogues entre les personnages sont doublés en anglais et en japonais. Cependant, les quêtes secondaires eux n’ont pas eu la même attention.

Un détail tout particulier a été apporté lors des dialogues internes durant les phases de gameplay avec les personnages communiquant activement sur la stratégie et les combos à réaliser.

Nous avons donc finalement une ambiance immersive et plaisante, ce qui ne manque pas de sublimer l’esthétique du titre.

Les Autres l’emportent ?

Scarlet Nexus est un jeu qui nous a généralement surpris, de par son histoire et sa mise en scène particulière mais aussi son histoire asymétrique. Avec un gameplay soigné et de nouvelles mécaniques liées au pouvoir de chaque personnage, Bandai Namco a su allier le thème principal de son histoire et la création de techniques liées à celui-ci. Les combats sont prenants et donneront du fil à retordre à ceux qui imaginaient en premier lieu le jeu facile. Cependant, la difficulté pouvant être changée au bon vouloir du joueur permet de maitriser sa propre progression. L’ambiance générale du jeu tant musicale que visuelle est très réussie, ce qui nous a particulièrement plu malgré la présence de bémols comme le nivellement des textures ou bien les « glissades » des personnages. Finalement, nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir par vous-même l’histoire passionnante qu’a à offrir Scarlet Nexus : une histoire prenante, d’héroïsme et dramatique.

Good
  • Gameplay complet
  • Difficulté bien dosée
  • Histoire prenante
  • Univers immersif
Bad
  • Des textures aléatoirement détaillées
  • Des personnages sur savonnette
  • Un gameplay un peu mou au début de l'histoire
9
Incroyable
Written by
Passionnée de jeux d'actions , FPS entres autres j'adore l'univers informatique tout autant que le jeu.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.