Vous êtes ici : Accueil » Test d’Age of Wonders : Planetfall – À la conquête de l’espace

Test d’Age of Wonders : Planetfall – À la conquête de l’espace

Le test a été effectué sur PC

La série des Age of Wonders de Triumph Studio, présente depuis 1999 avec le premier jeu de la licence, voit un petit nouveau rejoindre les rangs. Ce dernier opus intitulé Age of Wonders : Planetfall fait sortir la série de son cadre médiéval-fantastique avec un jeu futuriste où les armes lasers font régner la loi.

Age of Wonders : Planetfall est un jeu de stratégie futuriste au tour par tour. Ce dernier est un jeu massivement solo avec, cependant, la possibilité de jouer en multijoueur. Comme pour beaucoup de jeux, aujourd’hui, un didacticiel vous permet de bien vous former pour vos futures parties.

Des commandants à gogo !

Lors de vos parties, vous devez sélectionner votre commandant, celui qui sera votre chef des armées. Vous disposez de 6 groupes différents avec chacune ses caractéristiques et un choix d’une dizaine de commandants différents par population. Parmi ceux-ci figurent l’Avant-garde, les Kir’Ko, Le Sindicat, Les Amazones, Les Dvars et l’Assemblage. Dans ces groupes, vous pouvez ajouter un commandant personnalisé. Vous pouvez aussi changer les attributs des commandants pré-faits. Vous partez avec un nombre total de points de caractéristiques différents selon la race sélectionnée. Vous devez donc jouer avec les malus qui vous ajoutent des points et le choix de vos compétences pour satisfaire vos besoins.

Campagne et Scénario

La campagne se déroule en 14 parties, didacticiel compris. Vous incarnez les différentes races et vous vivez l’histoire qui se passe après la chute de l’Union Stellaire. Vous avez, lors de chaque partie, des quêtes, principales et secondaires, à accomplir pour avancer. Réussir toutes les quêtes principales vous permet de remporter la partie.

Les Scénarios sont des parties libres où vous pouvez personnaliser les conditions de jeu comme l’état de la planète (ce qu’on y trouve comme terrain, le pourcentage d’eau…), la difficulté et les conditions de victoire.

« Prêt pour la chute planétaire »

Concernant le gameplay, vous commencez la partie en exerçant votre descente sur la planète avec votre vaisseau qui se transforme en votre ville principale. Vous aurez à gérer vos ressources (nourriture, recherche, argent…) pour satisfaire vos besoins et le bonheur de vos colons. Selon le nombre de colons que vous avez, vous pouvez annexer les régions limitrophes à votre région originelle. Néanmoins, vous disposez d’un nombre limité de rattachements. Vous devez donc créer de nouvelles colonies pour continuer le déploiement de votre population. Toutes vos actions sont limitées par tour. Vous déplacez vos armées avec un certain nombre de pas. Vous effectuez des recherches dans le temps pour améliorer vos colonies et vos armées. De même pour les bâtiments, ils se construisent selon un nombre de tours.

Une armée est composée de 6 unités au maximum. Cependant, si vous déplacez plusieurs armées près d’un ennemi et que vous engagez le combat, toutes les armées adjacentes de votre adversaire rejoignent la bataille. Vous pouvez donc organiser des combats de 42 unités !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant les combats, c’est aussi du tour par tour. Chaque personnage a 3 points d’action et tout déplacement, attaque ou capacités autres nécessitent ces derniers. Lorsque l’unité est sélectionnée, vous avez autour de celle-ci 3 zones de déplacement et, pour chaque zone franchie, l’unité perd un point d’action.

Que ce soit en combat ou dans le monde ouvert, les tours sont particulièrement lents. De plus, si vous ne connaissez pas encore le jeu, il est vraiment très important de tout lire afin de comprendre tous les effets, caractéristiques de vos armes, personnages ainsi que tous vos bâtiments, tactiques et les doctrines qui permettent d’établir votre politique.

En parlant de politique, vous serez amené à interagir avec des populations PNJ qui peuvent devenir vos alliées ou vos ennemies selon vos actions envers ce groupe. Vous rencontrerez aussi des joueurs (IA ou joueurs si vous êtes en multijoueur). De même, vous pouvez interagir avec eux en faisant de ces derniers des alliés ou des ennemis.

Les parties visuelles et auditives du jeu

En effet, le jeu est graphiquement très beau et pratique. Pas d’informations superflues sur votre écran à chaque mouvement de souris.

En combat, vous affrontez votre opposant dans une réplique plus détaillée de la région où la bataille s’est déclenchée.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ce qui est de la musique, des rythmes rappelant un peu les rythmiques militaires à la caisse claire. Un rythme peu cohérent avec un jeu se jouant au tour par tour, soit un jeu posé et lent qui demande en plus une réflexion importante pour vos choix stratégiques. Mais dans ces musiques, on y retrouve l’univers du jeu ce qui permet une immersion dans le monde d’Age of Wonders : Planetfall.

Vos personnages parlent peu, seulement en combat pour vous annoncer la mort d’une troupe ennemie ou une des vôtres. Vous avez le droit aussi à une petite phrase à la fin du combat comme « Ils n’avaient aucune chance.« .

Conclusion du voyage interstellaire

Voici donc notre présentation d’Age of Wonders : Planetfall. Un jeu de stratégie très intéressant demandant, cependant, beaucoup de temps pour découvrir tout ce que ce jeu a à nous proposer mais aussi beaucoup de temps pour vos parties. Le gameplay utilisé pour les combats est très bien même s’il devient lassant lors d’une grosse session de jeu. En soi, le jeu n’est pas compliqué malgré les apparences, il faut juste bien lire tout ce qu’il nous est offert de réaliser. Ceci est la clé pour bien jouer au jeu.

Good
  • Les graphismes
  • La mécanique de combat
  • La diversité des gameplay possibles
Bad
  • Parties très longues
  • Jeu répétitif
7
Bien
Written by
Salut, je suis Théo. Je travaille au poste de rédacteur/testeur au sein de la G9. Je suis le plus discret du groupe, celui qui travaille dans l’ombre quand je me décide à travailler ! Côté jeux vidéos, je joue surtout sur PC sur des jeux compétitifs comme HearthStone ou CS:GO.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.