Vous êtes ici : Accueil » Test de Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings un jeu aux couleurs pastel !

Test de Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings un jeu aux couleurs pastel !

( Test effectué depuis une version Nintendo Switch avec 44 h de jeu)


Sorti dans nos contrées le 30 mars 2018, Atelier Lydie & Suelle est le nouveau RPG venu des studios Gust et Koei Tecmo .
Il fait suite aux anciens titres de la série Atelier. Les anciens épisodes étant des réussites, le jeu était très attendu par les fans de la série. Le jeu est disponible en France sur PC, PS4, PS Vita et Nintendo Switch sachant qu’une version collector est disponible en Europe.
Le jeu n’est cependant pas traduit en français et l’on a alors des sous-titres anglophones et un doublage Japonais ou Anglais selon la langue que vous préférez .

Atelier est une licence très colorée et nous allons pouvoir vous donner encore plus de raisons de vous plonger dans cette série/aventure avec ce test !

Une Invitation à l’aventure

Atelier Lydie & Suelle : The Alchimists and the Mysterious Paintings nous conte l’histoire de Lydie et Suelle des jumelles vivant avec leur père et tenant un Atelier d’alchimie.
L’histoire débute sur la présentation de nos héroïnes qui se retrouvent à cueillir quelques ingrédients pour se préparer un repas car, il se trouve que nos protagonistes sont assez pauvres.
En effet ,leur atelier est la risée de tous. Mais peu à peu le royaume instaure un système de rang pour que les ateliers puissent prouver leurs valeurs et ainsi se faire reconnaître comme le meilleur atelier du royaume.
On évolue donc entre les rencontres de Lydie et Suelle et les diverses missions qui nous sont confiées afin d’améliorer notre Atelier.
L’intrigue, assez longue au premier abord, nous présente très peu l’intérêt des peintures qui nous sont inaccessibles et nous permettent par bride de faire avancer l’histoire autour des personnages clés.
On se laisse cependant volontier transporter par les aventures de ces deux jeunes alchimistes.

On récolte ce que l’on sème

Capture 1

La série Atelier nous propose un gameplay assez singulier pour une personne initiée au genre du RPG.
En effet, les quêtes sont divisées en plusieurs catégories qui comportent chacune leur lot de spécificité !

  • La cueillette / récolte :

Durand ces quêtes, vous aurez simplement à récolter des matériaux de différents types dans les environs du royaume. Vous aurez accès à quelques mécaniques simples telles que briser des rochers, capturer différents insectes et cueillir des plantes et autres objets sylvestres.
Chaque nouvel objet découvert va vous permettre d’obtenir de nouvelles recettes de plus en plus élaborées tout au long de votre aventure pour l’alchimie.
Il vous faudra cependant faire attention aux divers monstres présents pour éviter les combats inutiles. (capture 1)

  • Les affrontements :

Il s’agit des quêtes les plus communes de RPGs : affronter divers monstres afin d’en récolter les matériaux, ou faire avancer l’histoire.
Les affrontements ont lieu grâce à un système de tour à tour assez commun avec un interface familier (capture 2)
Chaque personnage jouable possède ses propres capacités spécifiques telles que l’utilisation de pistolets pour Suelle et l’emploi de coups magiques pour Lydie. Entre autre, des effets peuvent être appliqués aux monstres et aux alliés comme des boucliers et autres états magiques.

Capture 2

  • Les Synthèses / Alchimies :

Dans ces quêtes, il faudra vous rendre dans votre Atelier afin de produire divers objets magiques de qualité ou de formes différentes selon votre niveau.
Pour cela, il vous faudra combiner divers ingrédients de façon à faire correspondre leurs propriétés avec leurs  » couleurs  » afin d’obtenir des objets de meilleure qualité ou avec divers effets.
Le nombre d’ingrédients et de types est vraiment conséquent et obtenir l’objet désiré peut souvent être difficile selon la difficulté du jeu que vous avez sélectionné.

Capture 3

  • Livraisons / discussions :

Là encore des quêtes classiques où l’on doit souvent produire un objet grâce a l’alchimie et ensuite livrer les divers habitants du jeu etc.

Atelier Lydie & Suelle regorge de quêtes de toutes sortes et l’on ne manque pas de ne plus savoir quoi faire .
Ce système est très gourmand en terme de temps d’apprentissage et de maîtrise de chaque domaine du jeu. Il faudra vous frotter à près de 6 heures de jeu afin de pouvoir accéder à la quasi totalité des types d’activités sachant que toutes sont indispensables à la progression du jeu.

De l’animation , de la couleur au service de notre confort.

Lors de ce gameplay une chose nous a frappé : le jeu étant soit totalement scénarisé grâce au moteur de jeu soit doublé par de l’animation somme toute très bien faite , l’on pensera notamment à l’introduction totalement animée.

Le rendu des personnages est correct. Un effort particulier a été apporté à leurs tenues et à leur design et l’on voit que des changements ont été apporté pour rendre la modélisation des expressions des personnages plus réalistes sans pour autant être très lisible.
L’animation est assez fluide mais quoi que limitée. Les divers mouvements possibles sont très vite observés et répétés, notamment pour la récolte et les combats où chaque coup a sa propre animation spécifique.

Pour ce qui est de la qualité globale du titre, un antialiasing peu élevé est visible que ce soit en dock ou en mode nomade. La résolution est convenable mais fait décidément rugir la console en mode portable.

La baisse d’image par seconde observée cependant en mode console portable n’est pas pour autant handicapante car elle reste stable, et disparaît quasi totalement lors d’événements tels que des combats, dialogues et autres interactions environnementales.
En ce qui concerne l’environnement du jeu, les textures sont de qualité standard sans être totalement gâché par le manque de performances de la console, sans même parler de leur variété et des lieux visitables.

Cependant ces graphismes de qualité moyenne ne sauraient être mis en valeur sans une bande son originale très bien composée .

Des notes de musiques pour accompagner notre balade

La bande son très lumineuse et enjouée de ce titre est due à son compositeur Daisuke Achiwa qui, grâce à ses musiques, nous entraîne dans les combats et les moments de tous les jours de nos protagonistes.

Les doublages des personnages ne restent cependant pas en défaut. Effectivement, tout comme les opus précédents, les dialogues sont pour la quasi totalité couverts et nous content avec entrain les aventures de Lydie et Suelle, que ce soit dans les moments de joie ou de désarrois de celles-ci.

Conclusion : Qu’en est il du voyage ?

Atelier Lydie & Suelle nous fait découvrir à son rythme son univers et ses personnages avec entrain et une grosse touche d’humour.
Le jeu offre une progression un peu lente mais celle ci est compensée par une durée de vie et une bande son entraînante. Les possibilités d’alchimie passionnante et le système de combat étant très bien réalisé, le jeu reste complexe tout en restant accessible.
Le studio Gust a su renouveler sa licence en faisant cependant quelques concessions comparé aux autres opus , notamment le manque de personnages jouables, ou bien le Leveldesign assez pauvre pour chaque lieux
Pour nous, l’aventure vaut le coup d’être prise à pleine main, car l’histoire proposée est prenante et l’on se plongerait volontiers dans une autre peinture de cet univers qu’est Atelier.

Good
  • Durée de vie
  • Bande son
  • Alchimie très complète
  • Système de combat adapté
Bad
  • Progression Lente
  • Level Design pauvre
8
Génial
Written by
Passionnée de jeux d'actions , FPS entres autres j'adore l'univers informatique tout autant que le jeu.

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.