Vous êtes ici : Accueil » Test de Nelke & the Legendary Alchemists de la gestion à la sauce Atelier !

Test de Nelke & the Legendary Alchemists de la gestion à la sauce Atelier !

Tout droit sorti du studio Gust et distribué en France par Koei Tecmo Europe pour fêter les 20 ans de la série des Atelier, Nelke & the Legendary Alchemists est un jeu de gestion au tour à tour où vous aurez la joie de rencontrer tous les protagonistes des 35 différents jeux de la série.


Complètement différent de ce que la licence des Atelier nous a proposé jusqu’alors, Gust n’a pas fini de nous surprendre avec ce nouveau jeu dont très peu d’informations ont été révélé avant sa sortie. Cependant ce cross-over est-il au niveau d’exigence que la série des Atelier a su placer au fil des années ? Nous allons le découvrir avec Nelke & the Legendary Alchemists sur Nintendo Switch !

Un nouveau village à étendre et une région mystérieuse !

L’histoire de Nelke & the Legendary Alchemists va tourner autour de Nelke von Lestamm, une aristocrate tout juste diplômée et motivée à faire ses preuves en tant que gestionnaire (maire) de la ville de Westwald. Bien sûr tout cela a pour but qu’elle fasse ses preuves envers son père quant à ses capacités, celui-ci ne manquant pas de lui fixer des objectifs au risque de la renvoyer au domicile familial.
Nelke rêve aussi d’atteindre un autre objectif personnel qui est de retrouver des reliques mystérieuses issues de l’histoire du Comte de Granzweilt, un grand alchimiste ayant créé celles-ci afin d’aider les gens. Ces reliques étant très puissantes, elles représentent une priorité quant à leurs découvertes et il se trouve qu’un de ces objets serait dans la région de Westwald.

Bien sûr tout le long de son apprentissage de la gestion de la ville et de ses recherches, Nelke va se faire épauler par différents alchimistes issus des autres jeux de la série. On retrouvera aussi quelques personnages secondaires ayant d’autres fonctions comme de la vente ou la fabrication de divers bâtiments.
Prenons le temps de voir ce que l’agenda de Nelke nous réserve et comment vas t’on l’aider à gérer et développer une ville durable en plus de réaliser ses rêves.

Des semaines et weekends mouvementés

Comme si bien dit dans notre titre, notre aristocrate devra s’occuper de la ville afin que celle-ci s’étende et pour cela son planning sera découpé en deux phases de jeu bien distinctes :

Tout d’abord les semaines qui sont là pour que Nelke prenne les différentes décisions concernant les 4 principales actions possibles. Les semaines sont alors découpées par plusieurs types d’actions qui vous prendront plus ou moins de tours de jeu selon la difficulté de la tâche.

Comme vous pouvez le voir ci dessus, lors du début de la semaine vous avez différentes informations qui ont toutes leur importance. En effet en haut à gauche vous aurez votre population et votre monnaie ( Cole ) disponible pour la construction de bâtiments. Vous trouverez aussi en haut au centre la satisfaction de vos habitants vis-à-vis de vos mesures en terme de gestion de la ville. Certaines erreurs peuvent vous mener à en perdre, comme perdre de l’argent pendant trop de tours et d’autres bonnes actions feront l’inverse comme par exemple rendre service aux habitants.

Finalement, vous aurez 3 grands menus permettant d’effectuer plus ou moins les mêmes tâches depuis des lieux différents. Mais tout d’abord, vous trouverez en bas le menu des tâches à effectuer et le nombre de tours restant. Il s’agit ici des requêtes du Lord de la région (votre père) qui sont vos principaux objectifs à atteindre afin de développer la ville de Westwald.

Fini de regarder la beauté de notre ville ! Parlons tout d’abord des différentes requêtes que vous pourrez demander à vos habitants :

Vous aurez 4 types de requêtes possibles en fonction des habitants/alchimistes disponibles mais aussi de leurs lieux de travail.
Vous pourrez en effet commencer par synthétiser des matériaux en plus ou moins grandes quantités en fonction du niveau de l’alchimiste que vous employez mais ce n’est pas tout. Vous pourrez sélectionner quel alchimiste s’occupe de l’atelier en question en fonction de statistiques données sous forme de notes : de D à A mais aussi gérer la liste de requêtes qui sera limitée par un certain nombre de points (chaque objet en consommant par unité fabriquée).
Par la suite, en suivant un système quasiment identique, vous pourrez sélectionner les objets à mettre en vente dans les différents types de magasins mis à votre disposition ou que vous aurez bâti plus tôt. Cependant il vous faudra faire attention, il vous faudra une quantité minimale du même objet afin d’être vendu. Mais vous ne pourrez vendre qu’un article par échoppe alors faites attention aux requêtes des habitants et à vos besoins financiers avant de lancer la vente de produits qui pourraient être nécessaires ailleurs .

Toujours dans la même optique, vous aurez ainsi accès aux lieux de production et pourrez leur assigner un/une alchimiste afin d’accroître la production. Vous pourrez alors créer plus d’objet que vous sélectionnerez parmi un large éventail de produit.

Le dernier type de tâche que vous pourrez donner à vos chers habitants est l’exploration de lieux proches du village déjà découverts afin que ceux-ci récoltent à votre place des matériaux rares ou disponibles seulement dans certains endroits.

Cependant tout cela ne serait pas possible sans les différents bâtiments nécessaires. C’est alors à vous de prendre les commandes et de les fabriquer afin de développer des commerces autosuffisants et attirer plus de monde dans votre belle bourgade !

Voilà alors comment se présente le menu de construction de la ville, mais il faut savoir que vous aurez accès plus tard dans l’aventure à de nouvelles zones moyennant quelques Cols et qui permettront d’augmenter la population maximale que vous pourrez atteindre.

Intéressons-nous aux différents types de bâtiments que nous pouvons bâtir depuis le premier menu (vous pouvez aussi depuis celui-ci détruire ou déplacer des bâtiments sur la zone en jaune) :

  • Les échoppes : elles vous permettront en fonction de leur nom de vendre des produits de base ou raffiné comme des jouets ou des gâteaux etc.
  • Les ateliers : vous permettent de produire des produits raffinés plus ou moins étudiés.
  • Les lieux de production : vous y trouverez tout ce qui est champ et petites friches d’arbres.
  • Les bâtiments spéciaux : ils permettent de développer le bonheur de vos habitants et de faire avancer l’histoire telle qu’une église ou alors un magasin de gâteau.
  • Des petites décorations : des tonneaux et biens d’autres qui permettent d’augmenter légèrement certaines statistiques telles que la production ou bien la quantité de ventes etc.
  • Et dernièrement les voiries telles que les routes en pierres qui permettent d’installer d’autres commerces et productions.

Pour finir, vous aurez le menu nommé requête de synthèse qui vous permettra d’effectuer les mêmes requêtes que nous avons vu plus tôt mais cela depuis le menu d’accueil.

Lorsque vous aurez fini toutes vos démarches de la semaine concernant le développement, il vous suffira de valider la journée en appuyant sur Start job ce qui finira votre tour de jeu. Vous aurez alors accès à un récapitulatif de vos actions de la semaine ainsi que bien d’autres détails.

Une fois ces devoirs de gestionnaire effectués par notre amie aristocrate Nelke, elle pourra alors se détendre le Week-end dans différentes activités dont la fouille des lieux autour de Westwald afin de trouver cette fameuse relique qu’elle convoite tant. Cependant il faudra faire attention au temps qui passe matérialisé par une horloge verte.

Lors des week-ends, vous retrouverez le menu précédent mais avec trois nouvelles catégories :

  • Les visites : qui vous permettront d’étendre votre popularité et amitié avec les autres habitants, augmentant ainsi les probabilités d’acquérir de nouveaux bâtiments. Vous pourrez obtenir aussi des requêtes par ceux-ci qui sont plutôt secondaires comme de la chasse ou de la récolte. (ceci vous consommera deux heures par action)
  • Les recherches : elles permettent aux alchimistes de développer différents nouveaux produits indispensables à l’histoire. Pour les débloquer, il vous faudra différents matériaux, personnages et niveau d’amitié !
  • Les investigations : sur lesquelles nous allons nous pencher un peu plus et qui sont la découverte et l’exploitation de nouvelles routes de récoltes.

Les investigations sont le fer de lance de votre week-end, non seulement car celles-ci termineront le tour de jeu si vous en faites mais aussi car elles permettent de trouver différents matériaux et développent l’intrigue principale !

Il vous sera possible d’ouvrir de nouvelles routes moyennant quelques Cols et la fin de la route précédente. Une fois l’investigation lancée, il vous faudra choisir les personnages qui vous accompagneront avant de débuter votre petite aventure.

Il s’en suit alors une phase de découverte avec des rencontres aléatoires où vous avez le choix de courir pour effectuer une plus grande distance avant la fin du temps donné (toujours cette petite montre jaune au-dessus). Si vous n’avez pas de chance, vous entrerez alors dans une phase de combat au tour à tour simple mais efficace.
Pour vous défendre, vous aurez différentes capacités à utiliser qui généreront des points de sorts. Ceux-ci pourront alors déclencher des capacités encore plus dévastatrices ou l’utilisation d’objets fabriqués comme des bombes ou des soins (leurs efficacités dépendront du nombre de produit dans leur quantité générale). Toutefois pour les moins téméraires d’entre nous, il est possible d’activer un mode automatique ou l’IA effectuera les actions à notre place. Cela sera utile lors des combats à répétition un peu redondants.

Voilà qui clos l’agenda de notre amie, mais bien-sûr toutes ces aventures et ces activités ne serais pas si émerveillantes si le monde d’atelier n’était pas si détaillé !

Un monde à la hauteur des autres

Nelke & the Legendary Alchemists nous a très agréablement surpris tant visuellement que musicalement. Les personnages possèdent des détails somptueux et qui respectent leurs univers respectifs sans pour autant contraster avec le décor du jeu. Le jeu est certes simple par moment mais assez détaillé pour ne pas choquer visuellement.
Les dialogues du jeu sont quant à eux animés grâce à des dessins et des effets de mise en scène plutôt efficaces qui font parfaitement la liaison entre les différents ‘’moments’’ de jeux. Ils donnent vie aux personnages plus que ce que l’on avait pu voir dans Atelier Lydie & Suelle qui était dépourvu de ce type de dessins.
Les animations de combats, quoique saccadées en mode portable, sont assez remarquables pour que l’on puisse ne pas se lasser d’elles et les performances globales sont parfaites.

L’ambiance générale du titre est vraiment enjouée et les musiques accompagnent bien chaque phase du gameplay ce qui nous transporte sans nous en rendre compte dans plusieurs heures de jeu consécutives : un vrai plaisir. Les dialogues doublés en japonais sont de très bonne qualité et présents presque tout le long du titre ce qui rajoute une vraie vie aux personnages.

Finalement vous pourrez retrouver les artworks et un mode musée en jeu qui vous permettra de découvrir plus en profondeur chaque titre et leurs provenances dans la saga des Ateliers.

Un cross-over/builder réussi ?

Gust a osé un pari risqué en sortant encore des cadres définis par la série des Atelier en nous proposant un jeu au gameplay qui a su apporter de la fraîcheur en sacrifiant ici et là quelques aspects de gameplay qui ont toute leurs importances.
Le monde d’Atelier a su nous transporter dans une aventure unique au côté de son protagoniste Nelke et de ses devoirs, accompagner des autres membres de sa communauté qui est bien composée de chaque personnage des différents Ateliers avec leurs histoires et leurs malheurs.
Plusieurs heures de jeu passées à écouter les musiques de cet univers tout en vivant son histoire ont su nous convaincre de la qualité de ce titre qui aurait pour seul bémol sa répétitivité quant à certaines tâches non exploitées comme l’exploration et l’alchimie légèrement en retrait comparées aux jeux rpg Atelier.
C’est sans regrets que nous vous conseillons de découvrir ce cross-over chargé des 20 années de travaux du studio Gust et de son univers !

Good
  • Une aventure entraînante
  • Une difficulté maîtrisée
  • Bande son complète
Bad
  • Combat légèrement répétitif
  • Peu d’alchimie de découverte
9
Incroyable
Written by
Passionnée de jeux d'actions , FPS entres autres j'adore l'univers informatique tout autant que le jeu.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.