Vous êtes ici : Accueil » Test de Redeemer Enhanced Edition : Quand paix devient boucherie

Test de Redeemer Enhanced Edition : Quand paix devient boucherie

Redeemer Enhanced Edition est une version améliorée du beat’em up/shooter qui a vu le jour à l’origine le 1er août 2017 sur PC et Xbox One. Développé par la société russe Sobaka Studio, celle-ci a été sollicitée par Ravenscourt, Buka Entertainment et Koch Media pour que le jeu sorte sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch le 19 juillet 2019.

En plus de ce jeu, Sobaka Studio développe en ce moment 9 Monkeys of Shaolin pour une sortie sur PC courant 2019. Ravenscourt est connu pour avoir développé Let’s Sing 2019 ou bien Garfield Kart.

Buka Entertainment s’est occupé de la distribution des versions digitales de Redeemer Enhanced Edition tandis que Koch Media s’est engagé dans la même chose mais pour les versions physiques.

Quand le passé revient dans la gueule du héros

Vasiliy, un ancien agent d’élite travaillant pour le compte de la plus grosse compagnie fabricante d’armes Altatek, a dû s’échapper de cette dernière après que celle-ci ait voulu faire de lui un cyber-soldat pour ensuite se réfugier dans un monastère isolé.

Pendant 20 ans, il essaye tant bien que mal de trouver la paix et l’harmonie parmi les prêtres jusqu’à ce que son ancienne entreprise retrouve sa trace et lui donne une dernière chance de se faire pardonner… Chose que Vasiliy ne va pas faire car, au contraire, il fera tout son possible pour mettre un terme à leurs plans machiavéliques.

Scénario assez banal mais a sa place dans un jeu de ce type où le gameplay est davantage mis en avant.

Quand Vasiliy fait le ménage, ça fait tâche…. de sang

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le gameplay du jeu se veut nerveux et bourrin ce qui en fait un bon défouloir entre les éliminations furtives, les tueries environnementales, les arts martiaux, du shoot etc. On pourra noter tout de même qu’au fur et à mesure qu’on avance dans le jeu que celui-ci devient répétitif à la longue. Bien évidemment, vous pourrez récupérer durant votre périple des tablettes et des parchemins qui vous permettront d’apprendre des techniques de combat ou d’améliorer vos armes.

L’Unreal Engine 4 fait son taf mais pas complètement

Au niveau des graphismes, ce jeu se joue en vue isométrique à l’instar de Diablo. Cela reste correct à regarder mais on peut noter quelques bugs comme une exécution furtive qui se fait d’une manière bizarre (Vasiliy brise la nuque d’un de ses ennemis sachant que sa tête ne se trouve pas entre ses mains ; Chose relatée sur PS4) ou bien des ralentissements quand trop d’ennemis sont présents à l’écran (Chose relatée sur Nintendo Switch).

D’ailleurs, même si la Nintendo Switch est moins puissante que la PS4 et la Xbox One, elle tient bien le choc face à l’Unreal Engine 4 ce qui montre que, mine de rien, elle en a dans le ventre.

De la musique orientale aux bruitages lugubres

Vu qu’on commence le jeu dans un monastère, c’est tout à fait logique qu’on ait des musiques orientales même si, par la suite, celles-ci deviennent plus angoissantes mais cela reste d’assez bonne facture. Les bruitages offrent un bon rendu que ce soit en cognant vos ennemis sur un pilier ou en les découpant sur des planches à scie. Les doublages sont aussi corrects dans l’ensemble.

L’aventure de Vasiliy n’est pas de longue durée

La durée de vie du jeu reste toutefois assez faible car une demi-douzaine d’heures suffit pour terminer la trame principale du jeu sachant que les trophées/succès n’apportent pas énormément de replay-value tellement leur intérêt est assez bas. Même si il y a un multijoueur qui vous permet de jouer avec un ami, celui-ci reste local et non en ligne ce qui est bien dommage. Pour 30 euros, ça fait tout de même assez cher pour ce genre de jeu.

Le jeu vaut-il le coup/coût pour vous défouler bien comme il faut ?

Pour 30 euros, Redeemer Enhanced Edition se finit assez vite et son gameplay devient répétitif à la longue ce qui n’est pas bon en matière de qualité/prix. Malgré cela, le reste est correct dans l’ensemble mais, par contre, nous tenons à vous avertir que nous avons eu affaire à une corruption de sauvegarde sur la version Nintendo Switch du jeu en plus d’avoir l’Unreal Engine 4 qui ne fait pas complètement son taf. Toutefois, attendez que le jeu soit en occasion ou en promotion pour que le rapport qualité/prix soit abordable.

Good
  • Bande-son correcte
  • Un bon défouloir
Bad
  • L’Unreal Engine 4 fait son taf à moitié
  • Répétitif à la longue
  • Durée de vie trop courte
6
Juste
Written by
Salut tout le monde c’est Kurisutofu, j’ai actuellement 33 ans et cela fait près de 26 ans que je baigne dans le monde du jeu vidéo. Présent sur le site depuis le début et ayant participé à la création de celui-ci, je m’occupe de la rédaction de news mais aussi de tests.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.