Test de Resident Evil VII : Quand une nuit vous paraît être une éternité - GamersNine
Vous êtes ici : Accueil » Resident Evil 7 » Test de Resident Evil VII : Quand une nuit vous paraît être une éternité

Test de Resident Evil VII : Quand une nuit vous paraît être une éternité

Test rédigé par LadyEzkay Le 6,5 a été instauré afin de laisser une marge concernant le contenu additionnel de Juillet, et de voir s'il les vaut vraiment à partir de cette date.

Quand une nuit vous paraît être une éternité

5 ans après la sortie de l’opus 6 de Resident Evil, Capcom nous revient avec un nouveau jeu laissant présager un retour en force. Mais est-ce réellement le cas ? Que vaut ce chapitre du survival horror qu’on aime tant ? Voilà notre avis :

Une mise en condition rapide

Dès le lancement du jeu, préparez-vous à apprécier une cinématique qui réveillera en vous un intérêt certain pour l’intrigue du scénario. Vous incarnez Ethan, un homme ayant fait le deuil de sa femme disparue 3 ans plus tôt en Louisiane. Ayant reçu un message vidéo de sa chère et tendre qu’il croyait morte depuis tout ce temps, il décide de partir à sa recherche sur les lieux de sa disparition.
Vous arrivez donc à l’entrée d’une forêt marécageuse peu accueillante et devrez trouver un accès afin de pouvoir pénétrer dans le manoir des plus sinistres. L’atmosphère est plantée, vous savez d’ores et déjà que tout ce que vous verrez au long du jeu n’aura rien de bien ragoûtant.
Vous devrez arpenter les couloirs du manoir, accompagné par les bruits inquiétants de l’habitation, l’intérieur insalubre laissé à l’abandon depuis plusieurs années. Il vous faudra être patient avant de rencontrer vos premiers ennemis qui restent rares tout au long du jeu, mais certain néanmoins vous poseront de sérieux problèmes.

Tu as peur ?

Quand on parle d’un Resident Evil et surtout de celui-ci étant donné la démo du jeu qui était disponible sur steam, on s’attendait à quelque chose de grandiose niveau peur. Mais pas du tout, très peu de screamer, pas beaucoup de surprise et encore moins de sursaut. Le jeu reste néanmoins très immersif mais manque cruellement de frisson. Le côté gore et malsain par contre est satisfaisant et nous donne envie d’aller plus loin grâce au scénario parfaitement ficelé.
Dans l’ensemble, ce jeu manque cruellement d’action, vous passerez votre temps à chercher du stuff afin de pouvoir affronter le peu de mob que vous croiserez.

Système de combat et système de craft

Un système assez basique, digne d’un fps avec quelques problèmes de précision (combat à la tronçonneuse par exemple) qui vous donnera l’impression d’un système assez aléatoire quand il s’agira de viser la tête et que vous n’y parviendrez pas. On a vu beaucoup mieux, mais étant donné le peu de combat qui vous seront imposés, ce n’est pas des plus problématiques.
Le système de craft est quasiment inexistant. L’inventaire beaucoup trop limité et les slots d’arme sont limités à 4.

Graphiquement parlant


Magnifique jeu, très bien optimisé et l’ambiance graphique est parfaite. Malheureusement ça ne suffit pas à rattraper le manque d’âme du jeu dans son ensemble.
Les cinématiques sont de très bonne qualité, on pourrait croire à un film. Le jeu en lui-même est très beau également. En arrivant sur le jeu, j’ai personnellement été étonnée de la qualité du paysage.

Ambiance sonore et musicale

Toute la bande son aurait pu être monstrueusement angoissante, mais c’était sans compter le manque de cohérence, les musiques à caractère stressant placée complètement à côté des moments d’action… Seuls les bruitages sont intéressants, maison qui craque, bruit de mur qui cogne ou de porte qui claque, parfaitement immersif.

Une fin qui manque de piquant

Vous arriverez à la fin du scénario après environ une dizaine d’heure de jeu si vous prenez votre temps. Un problème de taille : vous aurez l’impression à plusieurs reprises de toucher la fin du bout du doigt et en fait… non. Un manque de fluidité certain nous coupe notre élan. Vous devrez à plusieurs reprises repartir sans aucun stuff ce qui vous poussera encore et toujours à … CHERCHER again and again…

Pour et contre

Le jeu est beaucoup trop redondant, très lourd, chercher partout, fouiller les moindres recoins et cependant facilement 70% du temps. A force ça en devient ennuyant mais heureusement que le scénario est là pour rattraper le tir. Car oui, l’histoire vous donne envie de continuer et de finir le jeu afin de comprendre réellement ce qu’il s’est passé. Tout au long du jeu, tel un film, vous découvrirez des indices qui vous pousseront à continuer l’investigation afin de savoir si vous avez raison ou non.

Des flashbacks que vous vivrez réellement et que vous devrez jouer comme protagoniste et non pas comme simple spectateur.

Des moments coups de cœur (oui quand même) comme par exemple le moment où vous devrez trouver Lucas. Un super casse-tête qui fait plaisir dans ce genre de jeu, mais malheureusement le seul qui vaille réellement la peine.

Les 3 premiers boss sont ridicules, mourrez une fois pour comprendre la technique afin de les battre, vous en viendrez facilement à bout. Le quatrième par contre se compose en 2 parties ; la première partie est parfaite, un système FPS très réussis, pour moi le meilleur moment du jeu en terme de combat, mais la deuxième partie est juste ridicule et mal réfléchie. Quant au dernier boss, il est bâclé, rien d’intéressant ou de folichon.

Sinon on en revient toujours au même problème, celui du temps de recherche qui est beaucoup trop important et qui rappelle Layers Of Fear, qui est soit dit en passant moins cher et vous donnera beaucoup plus de frissons.

Le fait est que ce jeu ne fait pas peur du tout, c’est un jeu d’exploration plus que de survie, avec quelque moment d’action qui vous paraîtront bien loin des anciens Resident Evil.
On attend le contenu gratuit au printemps 2017 en espérant que celui-ci nous réconcilie avec le manque d’action du jeu initial.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Good
  • Scénario parfaitement ficelé
  • Graphismes sublimes
  • Effet sonores immersifs
  • Ambiance malsaine très plaisante
  • Décors superbement réussis
Bad
  • Manque d'angoisse, ce jeu ne fait pas du tout peur
  • Promesse non tenue en matière d'horreur
  • Peu de combat
  • Trop de temps de recherche et de fouille
  • Les boss sont ridicules
  • Craft quasiment inexistant
  • Trop cher
6.5
Juste
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.