Vous êtes ici : Accueil » Test de Zone of the Enders The 2nd Runner MVRS : Quand Evangelion fusionne avec jeu vidéo

Test de Zone of the Enders The 2nd Runner MVRS : Quand Evangelion fusionne avec jeu vidéo

Zone of the Enders The 2nd Runner MVRS est édité et développé par Konami. Il est sorti dans nos contrées le 6 septembre 2018 sur PC via Steam et PlayStation 4. C’est un jeu d’action se basant sur des combats de robots.

Ce jeu est une réédition en haute définition du jeu d’origine sorti sur PlayStation 2 le 26 septembre 2003 dans nos contrées. A l’origine, ce jeu a été produit par Hideo Kojima qui n’est plus chez Konami à ce jour et a été réalisé par Shuyo Murata
Cet opus fait suite à Zone of the Enders sorti sur PlayStation 2 le 23 mars 2001 dans nos contrées sachant qu’il y a eu aussi un épisode typé Tactical-RPG du nom de Zone of the Enders : The Fist of Mars sorti sur Game Boy Advance le 7 juin 2002.
En plus de cela, une compilation ayant pour nom Zone of the Enders HD Collection est sortie sur PS3 et Xbox 360 le 29 novembre 2012 et comprend les deux épisodes sortis sur PS2 en haute définition malheureusement le premier épisode est aux abonnés absents en ce qui concerne un portage sur PS4.

A savoir qu’en plus d’apporter des graphismes avec une meilleure définition, Zone of The Enders The 2nd Runner MVRS propose également des fonctionnalités VR que, malheureusement par faute de moyens, nous n’avons pas pu vous tester cela.

Concernant Konami, ils sont connus pour avoir contribué aux séries des Metal Gear, Zone of the Enders, Contra, Gradius, Pro Evolution Soccer et Castlevania entre autres.

SCENARIO

Suite directe du premier opus, le scénario de cette réédition de ce second opus se passe six ans après les événements du premier épisode au 22ème siècle.

Dans ce jeu, vous incarnez Dingo Egrett, un ancien membre de BAHRAM devenu mineur de glace sur Callisto. Ce dernier découvre par hasard le Jehuty mais à peine commence-t-il à s’interroger sur cette découverte qu’il est attaqué par l’armée de BAHRAM qui convoitent cet Orbital Frame. Devant l’urgence de la situation, Dingo n’a d’autre choix que de prendre place à bord du Jehuty et de partir à l’encontre de ses assaillants.

Le scénario se veut vraiment sympathique en termes de narration et les séquences en dessin animé sont bien amenées malheureusement nous pouvons noter quelques erreurs de traduction mais ce n’est pas trop gênant dans l’ensemble.

GAMEPLAY

A bord de l’Orbital Frame Jehuty, vous vous confrontez, par moments, à des dizaines d’ennemis s’affichant à l’écran ce qui était une prouesse pour l’époque tout cela accompagné d’explosions dignes de ce nom.

Nous pouvons aussi noter une honorable diversité au niveau des ennemis comme le petit drone ou bien des escouades de LEVs lourdement armés sachant que le jeu propose également des combats de boss qui ne sont nul autre que des affrontements face à d’autres Orbital Frame.

Il est aussi possible de détruire des éléments du décor et de s’en servir pour se protéger des attaques ennemies ou bien attaquer ces derniers.

En plus de cela, il est possible de déplacer Jehuty où bon vous semble, d’effectuer des attaques normales, Dash et Burst.
Vous pouvez aussi vous mettre en garde, verrouiller vos ennemis ou bien les attraper, attraper un objet et effectuer également un Combo Smash.
Et pour finir, vous pouvez contrôler la caméra et vous disposez également d’un Ring Radar pour repérer vos ennemis et savoir d’où viennent leurs attaques.

Tout au long du jeu, vous gagnerez des armes secondaires telles que le Geyser ou le Gauntlet entre autres qui vous permettront d’abattre plus ou moins facilement vos ennemis.

Ce jeu propose aussi un petit côté RPG dans le sens où vous pouvez gagner de l’expérience afin d’augmenter votre barre de santé ou votre jauge d’attaque secondaire.

D’ailleurs, il sera possible de mettre la main sur des EX Files cachés dans le jeu afin de débloquer une fois celui-ci fini les EX Missions qui vous permettront de refaire certains passages du jeu dans certaines conditions que vous pourrez les paramétrer à votre guise.

Un mode Versus est également disponible et, dans celui-ci, il est possible d’effectuer des combats entre Orbital Frame sachant que vous pourrez en débloquer au fur et à mesure que vous progressez dans le scénario.

Pour résumer, le gameplay du jeu est très intuitif mais un peu répétitif mais, grâce à son scénario intéressant, celui-ci vous poussera à aller plus loin dans le jeu pour en savoir plus sur ce dernier.

ET LE RESTE

Concernant les graphismes, bien que ça soit un jeu PS2 avec une définition rehaussée pour un portage PS4, cela reste agréable à regarder même si les décors ont l’air assez vides par moments mais ce qui est intéressant, c’est le dynamisme de l’action qui est vraiment spectaculaire tellement ça va vite et ce, sans aucune saccade.

Concernant la bande-son, les voix sont correctes et la musique nous plonge dans l’ambiance de cet univers tellement c’est bien amené.

Concernant la durée de vie, celle-ci est affreusement courte car rien que pour terminer l’histoire principale, il vous faudra 4 à 5 heures de jeu voire plus pour y parvenir et selon le niveau de difficulté que vous avez choisi sachant que pour le terminer à 100 %, la difficulté pour le faire est moyenne et devrait demander jusqu’à 10 heures de jeu au total pour mener cela à bien.

CONCLUSION

Zone of the Enders The 2nd Runner MVRS est un jeu assez bon qui souffre tout de même de pas mal de défauts comme les erreurs de traduction, une durée de vie faible et un gameplay un peu répétitif mais son scénario et sa bande-son vous mettront dans l’ambiance de l’univers du jeu.

 

Good
  • Scénario et bande-son qui nous mettent dans l’ambiance
  • Dynamisme des combats
  • Graphismes corrects pour un portage PS4
Bad
  • Les erreurs de traduction
  • Durée de vie faible
  • Gameplay répétitif
  • Décors vides par moments
7
Bien

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.