Vous êtes ici : Accueil » Test du jeu Sega Megadrive Classics : Le plein de rétrogaming

Test du jeu Sega Megadrive Classics : Le plein de rétrogaming

Depuis quelque temps déjà, le retrogaming a le vent en poupe. Pour preuve, tous les éditeurs ou presque se mettent à rouvrir leurs vieux catalogues de jeux tel Disney et son “Afternoon Collection” Capcom qui nous ressort la série des “Megaman” du placard ou plus récemment celle des “street fighter” . Quand ce ne sont pas carrément les constructeurs qui recrées des versions miniaturisées de leurs anciennes machines Nintendo et Atari en tête. Sega quand à lui a décidé de sous-traiter afin de sortir entre autres une version mini de sa Megadrive avec pour résultat des avis pour le moins mitigés… Et si pour rejouer aux classiques de cette console de légende, il suffisait juste de lancer nos consoles actuelles ?

Une fois le DVD lancé, le joueur se retrouve dans une chambre d’adolescent des années 90 curieusement très bien rangée et visiblement fan de Sega avec des posters de différents jeux au mur, une bonne vieille télé écran cathodique devant ainsi que bien sûr une collection de plus de 50 titres (dont la liste se trouve ici) sur l’étagère jeux que l’on peut d’une simple pression de touche insérer dans la console prévue à cet effet
Toujours en ce qui concerne l’enrobage, il est possible de choisir de jouer avec l’écran de télé virtuelle visible en format original ou là encore il y a différents contours venant combler le vide de l’écran ou simplement en étirant l’image
Autre très bon point à souligner : il est possible, sur certains jeux, d’en choisir la région, Japonaise ou Américaine et deux d’entre eux (Beyon Oasis et Lanstaker) sont disponibles comme sur la Megadrive dans la langue de Molière, ce qui n’est malheureusement pas le cas pour Crusader of Light traduit à l’époque, mais en version américaine sur cette compilation

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’ambiance c’est bien, mais comment ça se joue ?

Une fois la cartouche insérée, le jeu correspondant démarre et c’est avec plaisir que l’on découvre une version 60 Hertz non pas comme à l’époque, mais malgré tout tellement plus agréable à jouer de nos jours, avec cependant une pensée pour les anciens qui auront peut être du mal à diriger Super Sonic à cette vitesse …
Malheureusement, une manette de Megadrive n’apparaît pas dans nos mains, mais les pads actuels fonctionnent parfaitement eux aussi, avec une préférence pour cette bonne vieille croix directionnelle. Le son lui aussi a bénéficié d’un soin particulier réglable grâce à la chaîne HI-FI présente dans la chambre
Passons maintenant aux deux fonctionnalités qui vont le plus faire grincer les dents des puristes : les fameux rembobinages et la sauvegarde (il existe aussi une avance rapide ceci dit beaucoup moins utile que le reste). Et oui!! Ce qui était insurmontable avant est devenu d’une facilité déconcertante que ce soit la réunion des « Chaos emeralds » dans les Sonic ou un boss un peu trop coriace dans Shinobi. Il suffit de rembobiner quelques secondes, voir plus, pour recommencer l’action autant qu’on, le souhaite. Cependant malgré cela, pour les joueurs recherchant un peu plus de challenge, une série de défis est disponible allant de facile a réellement corsé (cela peut être de finir un niveau dans un certain temps ou finir un boss avec peu de vie).

Et les jeux dans tout ça ?

Les jeux quant à eux ont bénéficié, comme dit plus haut, d’un portage de qualité et dans cette liste de grands classiques sont présents tels que les « Street of Rages », les « Golden Axe », ou encore « Sonic » 1 et 2, les « Shinobis » et bien d’autres, accompagnés de jeux un peu plus obscurs voir complètement méconnus qui ne seront lancés que le temps d’une partie entre autres « Flicky » « Crack Down » ou « Decap Attack »
Et pour finir bien sûr, il y aura toujours les grands absents tels que « Quack Shot » « Aladin » « Mickey Mania » ou encore les « Sonic 3 » et « Knuckles » . Tout ceci peut être dans une prochaine compilation voir dans un DLC, on peut rêver ?!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En solo c’est bien, mais si je veux castagner à plusieurs ?

C’est sur la question du mullti que Sega a le plus surpris tout le monde. En effet, chaque jeu à l’origine multijoueurs l’est bien sur toujours, mais cette fois en ligne
En plus, pour couronner le tout, cela sans bien sûr remplacer la présence réelle d’un autre joueur à ses côtés marche parfaitement bien à la condition de posséder une connexion correcte
Tous les jeux sont très fluides et aucun problème de déconnexion n’a été observé durant ce test
Quel plaisir de pouvoir inviter un ami à se faire un petit « Street of Rage » avant de s’affronter sur Sonic 2 ou encore un « Virtua Fighters » !

En bref c’est de la bonne…

En conclusion, Sega Megadrive classics est une excellente surprise bien loin d’une compilation paresseuse. Elle offre un emballage fleurant bon les années 90 et une énorme liste de jeux à découvrir ou redécouvrir, tous très bien portés sur les consoles de nouvelle génération le tout à prix réduit
Certes, on peut se demander si certains titres méritent leur place ici ou alors qu’il en manque quelques-uns, mais le coeur de chaque joueur étant différent et la ludothèque de la Megadrive contenant près de 900 jeux, il aurait été très difficile de tous les inclures

 

Good
  • L'enrobage année 90
  • La diversité des jeux proposés
  • Le portage de qualité
  • Le prix (30 euros pour 53 jeux)
Bad
  • Toujours le jeu qui va manquer à notre coeur
  • Le rembobinage qui va faire crier les puristes
8
Génial
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.