Vous êtes ici : Accueil » Test d’Empire Of Sin : Un mélange parfait de gestion et de stratégie

Test d’Empire Of Sin : Un mélange parfait de gestion et de stratégie

Empire Of Sin est un jeu de stratégie et de gestion au tour par tour développé par Romero Games et édité par Paradox Interactive, connus pour leurs jeux tels que Stellaris, la saga des Crusader Kings ou encore Cities Skylines. Le jeu est sorti le 1er décembre 2020 sur PC via Windows, Mac via MacOS, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch.

Nous sommes à Chicago dans les années sombres de la prohibition, de la pègre et de la mafia. Nous y incarnons un des quatorze protagonistes bien décidés à prendre Chicago par la force et par les armes.

Soyez le plus grand des mafieux

Dans le monde d’Empire Of Sin, vous avez le choix entre quatorze ‘’factions’’ différentes, toutes avec des spécialités et spécificités précises pour le chef de faction, avec des compétences propres à chacun des ‘’héros’’ et autres bonus propres à chacun également tels que des gains améliorés pour un certain type de bâtiment, réduction de coûts de certains bâtiments voire des réductions de tension avec les autres factions avec certains bâtiments.

Incarnez Al Capone, Frank Ragen ou bien d’autres grands noms de la mafia des années 1920 afin de vous hisser au-dessus de tout le monde et de contrôler Chicago pendant de nombreuses années et vous offrir l’opulence de l’argent facile avec tous vos trafics d’alcool, de maison close ou encore de casino voire même d’hôtel qui vous offriront richesse, puissance dans le quartier et respect des autres familles rivales

Mais pour conquérir Chicago, vous ne serez pas seul, une véritable armée de PNJ sera déblocable en avançant dans l’aventure et en gagnant de la notoriété dans les quartiers afin de recruter de véritables tueurs en série, des mercenaires armés jusqu’aux dents ou de simples escrocs voulant aussi la part du butin. Il vous faudra gérer vos bâtiments, augmenter la sécurité pour éviter de vous faire voler votre business, l’ambiance du bar ou de la maison close afin de faire venir davantage de clients et d’augmenter ainsi votre part du butin, améliorer les jeux proposés au casino et bien d’autres. Évidemment, afin de pouvoir améliorer vos bâtiments au maximum, il faudra pouvoir vous équiper au mieux pour les combats à venir.

Faites des alliances et nouez des liens commerciaux ou de protection avec les autres chefs de famille afin de coopérer pour faire tomber les chefs les plus puissants et de partager le butin des bâtiments et des business qui vous feront gagner de l’argent pour vous équiper dans les combats futurs.

Et en parlant de combats, les amateurs de jeu au tour par tour à la manière d’un Xcom ou d’un Wasteland seront ravis de ce gameplay dans une zone limitée où il vous faudra analyser le terrain afin de placer vos combattants le mieux possible et de pouvoir prendre l’avantage rapidement sur vos adversaires. Malheureusement, l’IA sera parfois un peu facile à contrer et donc les combats ne seront pas toujours difficiles, ce qui aura pour effet de parfois vous faire râler mais n’enlèvera rien au plaisir du combat et de la stratégie qui vous sera donné de gérer avec différents modes de difficulté qui conviendront au jeune joueur de jeu de stratégie au commandant chevronné habitué à ce style de jeu.

Notez que si vous voulez engager une personne dans votre équipe mais qu’un des membres ne l’apprécie pas ou inversement, il vous sera interdit de l’engager tant que vous n’aurez pas viré la dite personne de votre groupe mais faites attention à vos choix car, si vous décidez de vous séparer d’un de vos membres, il sera peut-être très tenté de venir chez la concurrence pour vous abattre de ses propres mains afin de se venger de l’affront que vous lui avez fait précédemment.

Un petit style à l’ancienne qui a son charme

Quand on parle de jeu de gestion et de stratégie, le visuel du jeu est toujours un peu mis en second plan mais fort est de constater que le jeu est plutôt joli. Entre les phases de cinématique à choix, les animations sont certes limitées mais en terme de qualité visuelle, Empire of Sin n’est pas en reste face aux autres grands noms du genre. Et qu’en est il de la bande-son vous demanderez vous ? Hé bien on y arrive, qui dit années 1920 dit jazz et blues en masse dans l’ambiance, vous aurez donc le plaisir d’avoir des bons groupes bien jazzy qui vous accompagneront dans les phases d’exploration et de combat offrant une petite bande-son très agréable pendant tout le jeu.

Une durée de vie aux goûts de chacun

Difficile de parler de durée de vie dans un jeu de stratégie et de gestion vu que vous pourrez finir celui-ci très vite tout comme le finir en 50h en fonction du nombre de quartiers que vous aurez défini dans les options, la difficulté de chaque faction ennemie ainsi que du nombre de quartiers dans votre partie, ce qui fait que chacune d’entre elles sera totalement différente de toutes les autres que vous lancerez. Est-ce que votre objectif est de tuer tous les chefs de faction rapidement ? Une dizaine d’heures vous sera nécessaire. Est-ce que vous désirez conquérir tous les quartiers avant de vous attaquer aux chefs de faction ? Optez donc pour 50 heures de jeu au bas mot. Chaque action que vous ferez ne fera que changer la durée de vie de votre partie.

Conclusion du testeur

Après plus de 60 heures de test sur le jeu, nous sommes agréablement comblés. Le jeu est assez dur dans certaines phases, plus vous avancez dans celui-ci plus les ennemis vont être forts et équipés en conséquence. Petit bémol sur la difficulté du jeu qui, parfois, est complètement inexistante, les combats qui durent 15 secondes sont bien pour farmer l’argent facile mais aucun plaisir n’est vraiment là, quelque bugs ici et là à déplorer mais sans vraiment bloquer l’avancée dans le jeu. Un bon jeu pour les fans de gestion et de stratégie.

Good
  • Bonne quantité de personnages achetables dans l’équipe
  • Ambiance musicale
  • Durée de vie
Bad
  • Un multijoueur aurait été bien
  • Manque de diversité dans les armes et compétences
  • Combats lassants et répétitifs
8.5
Génial
Written by
Bonjour à toutes & tous, je suis Florent alias PapyMenelos. Agé de 26 ans, je suis fan de la culture asiatique (manga, animé, cosplay) et de jeux vidéo (très grand dévoreur de RTS). J’aime aussi le jazz, le blues, le rock ainsi que la Kpop, je n’ai pas réellement de tabou et je peux rire de tout.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.