Vous êtes ici : Accueil » Test de Skully sur PC

Test de Skully sur PC

Skully est un jeu de plateformes action-aventure édité par Modus Games et développé par Finish Line Games. Il est sorti le 4 août 2020 dans le monde entier sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Rappelons que Finish Line Games est aussi le développeur et éditeur de Maize, jeu d’aventure à la première personne.

Pour info, ce test a été réalisé par Naelwen et effectué à la manette.

Les aventures d’un petit crâne

Dans ce jeu, vous incarnez un crâne ramené à la vie par Terry, une divinité qui vous accueillera dès le début du jeu. Votre nom vous sera donné par ce personnage puisqu’il vous sera impossible de parler tout le long de l’aventure. Il vous expliquera alors la raison de votre résurrection grâce à de l’argile magique.

Vous apprendrez que l’histoire se déroule après des conflits familiaux entre les deux soeurs de Terry, Wanda et Fiona, ainsi que son frère Brent. Il vous sera demandé de venir en aide à ce personnage afin de récupérer les terres qui lui appartenaient et à ramener l’harmonie dans les divers lieux où vous allez vous déplacer.

Lors de votre aventure, votre petit crâne pourra prendre différentes formes grâce aux puits d’argile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous vous laissons découvrir par vous-même toutes les autres transformations du petit crâne.

Dans Skully, vous pourrez voyager dans différents biomes soit sept cadres répartis sur dix-huit niveaux qui vous accueilleront tout le long de votre aventure.

Dans l’ensemble que donne notre petite boule

Au début du jeu, la prise en main de Skully parait assez simple avec les traditionnels déplacements directionnels ainsi que le saut mais, au fil du temps, vous vous rendrez vite compte que le jeu tient plus du Die And Retry où il vous faudra faire preuve de beaucoup de patience afin d’atteindre les points de sauvegarde du jeu pour avancer dans l’histoire. Les checkpoints sont assez nombreux malgré tout, ce qui pourra rendre moins rageant les nombreuses morts que vous subirez.

Graphiquement le jeu est très sympa, les différents univers sont très colorés ce qui permet de s’y attarder un peu. Concernant les décors, certaines parties sont mal travaillées comme la texture de l’eau ou de la lave, ce qui donne une impression d’anciens jeux en 2D assez plate.

Quant à l’histoire ainsi qu’au gameplay, le style s’essouffle vite et devient rapidement répétitif. Plusieurs soucis de glitch ainsi que de bugs de caméra se font sentir pendant les divers parcours ce qui rend encore plus compliqué certaines étapes à franchir. D’un chapitre à l’autre, la difficulté passe d’un extrême à l’autre et le nombre trop important de morts à certains passages nous donnent rapidement l’envie de décrocher.

En ce qui concerne l’univers musical du jeu, il permet de bien s’intégrer dans l’histoire, dynamique et correspondant bien au thème jeu d’aventure mais devient hélas fort répétitif au fil des niveaux ou lors d’actions ou combats particuliers où aucun changement de rythme musical ne s’effectue.

Au vu des multiples morts sur les divers parcours, certains passages étant plus difficiles que d’autres, le jeu reste tout de même assez court, d’une durée de vie de 10H en moyenne, rajoutant 3 ou 4H si vous souhaitez ramasser toutes les fleurs afin d’obtenir le seul haut-fait du jeu.

Au final pour conclure

Dans la globalité, le jeu Skully apporte une certaine originalité de par son univers marrant qui reprend certains concepts de jeux très connus comme nous avons pu le voir sur des licences de SEGA à savoir Super Monkey Ball… mais de très loin.

Malgré des décors sympathiques et divers environnements, les graphismes ont de nombreux soucis que ce soit sur la représentation de certaines couches ou décors comme l’eau et la lave par exemple. Malgré tout, cela rend les différents biomes tout de même plaisants et représentatifs.

La conception du scénario reste hasardeuse de par sa difficulté variable d’un niveau à l’autre, là ou nous aurions aimé une difficulté progressive. Vous pouvez aussi bien tomber sur un endroit facile et se retrouver dans une zone totalement buguée de par les glitch, les murs invisibles et ses soucis de caméra. Cela casse toute la liberté qu’on pourrait avoir.

Malgré que le jeu laisse un sentiment de «  je veux tout donner  », nous avons plus un sentiment frustrant qui, néanmoins, ne gâche pas le plaisir que nous avons pu avoir sur Skully, il reste malgré tout de même un bon jeu qui plaira au plus patient d’entre-vous.

Good
  • Idée de scénario plaisante
  • Décors sympathiques
  • Design des personnages (bonne bouille)
  • Gameplay original
Bad
  • Murs invisibles
  • Bugs de caméra
  • Difficulté variable
  • Ennemis trop peu nombreux
6.5
Juste

1 Comment

  1. Très beau test, hâte de lire le suivant que tu feras.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.