Nintendo NX : Vente à perte improbable et éditeurs tiers

Nintendo NX : Vente à perte improbable et éditeurs tiers

Aux dernières nouvelles financières qui évoquaient la date de sortie de la NX et le retard du prochain Zelda qui a fait beaucoup parler de lui, le président Tatsumi Kimishima a décidé de nous fournir des informations grâce à ses réponses aux questions des actionnaires de la firme. Mais qu’en est-il du dévouement des éditeurs tiers sur la NX ?

Le résumé des questions/réponses entre  les actionnaires de la firme de Kyoto et Kimishima est dorénavant disponible via ce lienvous pourrez retrouver certaines informations de la plus haute importance concernant la mise en place de la NX et ce qu’elle pourrait rapporter de bénéfique à la compagnie.

1/La Wii U est vendue à perte, en sera-t-il de même pour la NX ?

Kimishima nous certifie que non, qu’ils n’ont pas l’intention de lancer ce hardware à perte. A l’époque où la Wii U fut commercialisée pour la première fois, la valeur du yen était très forte. Ce dernier pense que cette situation ne se reproduira pas du fait que vendre la NX à perte ne serait pas judicieux et qu’ils gardent ceci à l’esprit dans le développement de cette console.

2/Le prochain Zelda sortira sur Wii U et NX, qu’en sera-t-il du reste de la ludothèque de cette dernière?

Pour Nintendo, le mois de mars 2017 pourrait leur permettre de disposer d’un catalogue de jeux prêt à temps pour le lancement de la NX et par la suite, sortir des jeux de manière continue pour que les joueurs prennent du plaisir à jouer à cette console pendant longtemps.

3/La NX arrive bientôt, est-ce la fin pour la Wii U ?

Malheureusement il y a de fortes chances que cela arrive, Nintendo s’est concerté pour arrêter la production de la Wii U du fait que la console a été vendue à une douzaine de millions d’exemplaires dans le monde, un maigre chiffre comparé à la concurrence mais selon les prévisions de Kimishima, les ventes de la NX devraient compenser cet échec.

4/ Les jeux prévus pour le line-up de la console seraient-ils des portages des jeux Xbox One et PlayStation 4 qui, eux, sortiront fin 2016 ?

Probablement.

5/ Nous savons que Koei Tecmo sera présent pour l’édition de jeux pour la NX mais qu’en est-il des occidentaux ?

Il y a quelques jours, l’analyste Michael Pachter a exprimé son avis sur la NX via son émission Pachter Factor comme nous l’a rapporté le site Nintendo Insider.

Déjà sceptique au sujet de la stratégie de Nintendo, nous avons la vague impression que Pachter n’éprouve aucune sympathie à leur égard, bien le fait qu’il soit virulent auprès d’eux il nous a précisé que sa santé financière n’était pas à son paroxysme ces derniers temps, et du coup il éprouve une réticence à l’encontre de la Nintendo NX.

Selon lui, la dernière fois qu’il s’est penché sur la question, chose qu’il a faite pendant ces trois derniers mois, Nintendo avait environ 10 milliards de dollars de trésorerie et pense que si la NX s’avère un échec, ils perdront un demi-milliard.

Patcher connaît la qualité des jeux estampillés Nintendo qui n’a jamais failli au succès mais il pense que ces derniers ne maximiseront pas pas leurs bénéfices tant qu’ils n’établissent pas des stratégies convaincantes pour le hardware comme pour le software.

De plus, il pense avec sincérité que leurs consoles portables sont passées de mode depuis l’avènement du mobile, plate-forme dont les joueurs passent plus de temps à y jouer.

En ce qui concerne les consoles de salon, du fait qu’elles soient à la traîne face à la concurrence à cause de leur puissance inférieure à celle-ci et aussi qu’ils innovent maladroitement en proposant des appareils hybrides comme ce fut le cas du Gamepad qui fait office de manette, concept pas très apprécié des joueurs ce qui a mené au bide de la Wii U.

Concernant l’échec sur le plan hardware, la Wii U s’est vue refoulée par les éditeurs tiers car ces derniers ne peuvent pas se permettre de faire un jeu sur une console qui a pour acquisiteurs une douzaine de millions et Patcher craint que ça soit de même avec la NX.

Pour cette dernière, Patcher pense que très peu d’éditeurs occidentaux ne vont s’intéresser à la console à la condition que celle-ci arrive à percer dans le marché des consoles. Au final, Nintendo s’est retrouvé rapidement de la première à la dernière place en termes de console de salon du fait qu’ils ont gâché la domination qu’ils avaient dans le domaine hardware.

Or l’hypothèse émise par Patcher pourrait être remise en cause car des rumeurs nous indiqueraient une future collobaration entre Nintendo et l’éditeur américain Electronic Arts certes Patcher a l’habitude d’imaginer comment la NX va essayer de se sortir du lot mais tant qu’on n’a pas vu la console à l’oeuvre, c’est très difficile d’établir un jugement.

Nous devrons donc attendre au plus tôt le Nintendo Direct lors du prochain E3 voire même après cet événement pour en savoir plus sur cette nouvelle console ainsi que les réelles intentions des éditeurs à l’égard de celle-ci. Bien évidemment, ces derniers devront attendre l’impact que va donner la NX auprès des joueurs et si celui-ci s’avère positif, pour eux éditer du triple A sur NX ne serait plus une crainte.

Laisser un commentaire

Mot de passe perdu