Sega montre son intérêt pour faire ressusciter ses vieilles licences

Sega montre son intérêt pour faire ressusciter ses vieilles licences

À la fin de son année fiscale Sega a annoncé son désir de ressortir les vieilles licences pour l’horizon 2020.

Le 31 Mars marquait la fin d’une grosse année fiscale pour l’éditeur emblématique japonais avec les sorties européenne de Persona 5 et Yakuza entre autres.
Face à un futur assez positif, Sega a donc dévoilé son ambition pour 2020.

Tout d’abord en acquérant de nouvelles franchises à destination du marché européen et nord-américain.

Packaged Games Field (exemples de titres : Total War: Warhammer, Yakuza 6: The Song of Life, Football Manager 2017, and Persona 5)

  • Vendre des franchises déjà existantes et en acquérir des nouvelles.
  • Être en concurrence pour de nouvelles franchises
  • Faire revivre de vieilles franchises
  • Utiliser au maximum les logiciels de développement mis en place par Sega.

Digital Games Field (exemple de titres : Puyo Puyo!! Quest, Hortensia Saga, Chain Chronicle 3, and Phantasy Star Online 2)

  • Créer des titres qui deviendront des gros succès mondiaux
  • Établir le marché numérique pour Sega
  • S’exporter à l’internationale pour la communication autour des nouveaux jeux
  • Maintenir des profits à long terme avec des titres existants
  • Développer des titres sur consoles de nouvelle génération

Cette année Sega a vendu des jeux pour un chiffre de 10 millions de dollars ce qui est bien plus que les années précédentes.

On attend donc de voir quels jeux seront ressuscités par l’éditeur nippon. Réponses au prochain E3 2017.

Laisser un commentaire

Mot de passe perdu