Lors du salon REBOOT en Croatie, l’éditeur Good Shepherd Entertainment a révélé sa prise de participation majoritaire dans le nouveau studio “Artificer”.

Artificer, la jeune pousse de Varsovie compte déjà sur 30 développeurs qui ont fait leurs armes sur des titres comme Call of Juarez ou la série des Dead Island. Le cœur du studio a été responsable des titres Hard West et Phantom Doctrine également édités par Good Shepherd.

Nous voulons faire d’Artificer un studio où les créatifs mettent leur amour du travail au service de projets dans lesquels ils s’investissent à fond. Je suis très enthousiaste d’annoncer que notre équipe planche déjà sur son premier titre.

Kacper Szymczak, directeur créatif du studio

En qualité d’actionnaire majoritaire, l’éditeur Good Shepherd entend soutenir et faciliter le travail de créateurs talentueux tout en consolidant son activité dans l’édition. L’éditeur était précédemment connu sous le nom de Gambitious (fondé en 2011 aux Pays-Bas) avant devenir Good Shepherd, une plate-forme de financement et d’édition. Des titres comme Train Fever ont d’ailleurs permis à Good Shepherd de gagner ses lettres de noblesse dans le domaine de l’equity crowdfunding.

Nous sommes impressionnés par le talent des studios polonais et nous entendons accroitre notre présence dans la région avec  Artificer.

Brian Grigsby, CEO de Good Shepherd Entertainment

 

Tant au niveau professionnel que personnel, je me réjouis de cette nouvelle. Good Shepherd a une telle envergure et a toujours été un partenaire de confiance ce qui aidera l’équipe  d’Artificer à développer des jeux de qualité tout en restant indépendant.

Blazej Krakowiak, VP Business et Marketing chez Artificer

Le studio travaille sur son premier titre et ambitionne d’explorer de nombreux genres et opportunités à la fois créatives et business. Le premier projet du studio Artificier sera dévoilé prochainement, quant à Good Shepherd, ils annonceront leur prochain jeu le 9 mai.  Les informations liées aux transactions financières entre les parties ne seront pas communiquées publiquement.

Laisser un commentaire