Vous êtes ici : Accueil » PlayStation 5 : Rétrocompatibilité, meilleur affichage des jeux etc ?

PlayStation 5 : Rétrocompatibilité, meilleur affichage des jeux etc ?

Sony a déposé récemment quelques brevets portant sur la rétrocompatibilité d’anciens jeux et un meilleur affichage des jeux entre autres, choses qui auraient sa place sur la PlayStation 5.

Concernant la rétrocompatibilité sur la PS5, cela pourra signifier qu’il serait possible de jouer à nos jeux PS1, PS2, PS3, PS4, PSP et PS Vita sur cette console ainsi que de bénéficier d’un meilleur rendu graphique et sonore  mais aussi la possibilité de débloquer des trophées sur les jeux en question.

En effet, un brevet ayant pour nom « remastering by emulation » a été déposé par Sony avec pour objectif une refonte des éléments identifiés d’un jeu via un upscaling et une amélioration graphique afin de rendre ceux-ci similaires aux standards actuels. A savoir que des émulateurs qu’on peut trouver sur le net ont déjà rendu cela possible sur les consoles qu’ils émulent.

De plus, Sony a déposé un autre brevet faisant mention d’une remastérisation du rendu sonore sans toutefois indiquer si ceci est une fonction propre à la PS5 ou bien d’un verrouillage légal d’une méthode déjà employée pour les jeux rendus rétrocompatibles.

Bien évidemment, des rééditions d’anciens jeux ont déjà vu le jour mais en faible nombre rendant l’économie de ce marché pas assez viable mais quand on voit que des jeux à succès comme les SoulCalibur, Tekken, Mortal Kombat, TimeSplitters, Dragon Ball Z Budokai & Budokai Tenkaichi etc. ne sont pas encore passés sur la case de la réédition et que beaucoup de joueurs raffolent de ce genre de marché, ce serait un bon point pour Sony d’envisager tout cela.

En plus de cela, un dépôt de brevet a été effectué par Sony Interactive Entertainment le 29 mai dernier et publié le 27 septembre par l’United States Patent & Trademark Office, chose qu’a repéré le site GearNuke.

Le brevet en question a pour nom  « Video frame rate compensation through adjustment of vertical blanking, » et permettra de rendre la PS5 compatible avec le V-Sync (Synchronisation verticale en français), chose déjà possible dans le software mais qui n’a jamais fait ses preuves dans le hardware.

Créé par un certain Roderick Colenbrander connu pour être le directeur du hardware et de l’ingénierie système chez PlayStation, ce brevet proposera une technologie utilisant la synchronisation verticale afin d’éviter que des frames produites par la console soient perdues lors de l’affichage du jeu sur l’écran à cause d’un problème de taux de rafraîchissement.

En gros, la V-Sync sert à caler le framerate d’un jeu sur le taux de rafraîchissement en fonction de l’écran que vous utilisez pour jouer par exemple si vous possédez.un écran 60 Hz, le framerate n’ira pas au-delà des 60 fps ce qui permettra un meilleur affichage des jeux mais aussi de faire en sorte que l’effet de déchirement de l’image (plus généralement appelé « screen tearing ») soit évité.

Comme nous l’avons dit plus haut, certains jeux ont la capacité d’utiliser le V-Sync mais ce sera une première pour le hardware car ceci nécessite beaucoup de ressources au niveau du processeur graphique.

Pour finir, la console compensera les frames perdues à l’aide du « vertical blanking. » pour que l’affichage des jeux se fasse sans défaut comme le déchirement de l’image ou des instabilités de framerate. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur ce fameux brevet, nous vous invitons à le consulter via cette adresse.

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.