Vous êtes ici : Accueil » Test du clavier Redragon Pegasus

Test du clavier Redragon Pegasus

User Rating: 7.5

Comme dans nos habitudes, GamersNine vous propose et vous proposera toujours des claviers pour tous les budgets que ce soit pour les HardCore Gamers ou les Casuals. Aujourd’hui nous allons vous proposer un clavier d’entrée de gamme fait pour les budgets moyens.

En effet, nous avons eu la chance d’être sélectionné pour vous présenter des produits qui sont disponibles en France sous la Marque Redragon…. Mais qu’est ce que Redragon?

Redragon est la 5ème usine de fabrication de souris et de clavier en Chine. Elle fut créé en 1996. Elle possède une équipe composée de plus de 1400 employés au total, offrant un service de production unique répondant à vos divers besoins.
Redragon est une marque de périphériques gaming qui a été créé par une usine. Cela peut paraître curieux à première vue mais il faut bien comprendre qu’en Chine, c’est l’usine qui développe et crée les produits, vendus ensuite par de grandes marques. C’est particulièrement vrai dans l’univers des accessoires informatiques. Or l’usine, propriétaire de Redragon, est l’une des plus grandes au monde. Elle est spécialisée dans les périphériques High-Tech et en particulier les claviers et les souris depuis 1994. Dès le début, elle produisait aussi des périphériques gaming. Elle a donc toute l’expérience requise et surtout la maîtrise de la chaîne de bout en bout.

Sommaire :


Cette semaine, nous reprenons les tests pour vous faire découvrir un clavier à la fois conçu pour les personnes qui désirent un clavier mêlant design Gaming et bureautique. Il s’agit du Clavier Redragon Pegasus.
Pour un prix inférieur à 40€, le clavier propose des fonctionnalités dignes des plus fanatiques gamers qui désirent des effets lumineux, mais le Redragon Pegasus allie aussi bien la bureautique que le gaming.

Unboxing et Caractéristiques

Le clavier est fourni dans une boîte noire qui possède une présentation plutôt sobre avec sur la face avant un aperçu du clavier avec un fond d’éclairage rouge. La boîte possède le logo de la marque et du clavier en blanc.
Sur la face arrière, on retrouve à nouveau un visuel du produit illuminé.
Voici les différents renseignements que nous avons repéré sur la boîte :

  • Type : clavier chiclet 104 touches
  • Anti-conflit : anti-gosting, n-key rollover
  • Touches : remplaçables, à profil ultraplat, silencieuses, haute vitesse
  • Disposition : 105 touches, 12 multimédia
  • Ergonomie : appuie-paumes intégré, revêtement anti-dérapant, pieds amovibles
  • Éclairage : RGB réglable en intensité et sur les effets

Comme vous pouvez le voir sur la photo, le contenu de la boîte est léger, mais nous ne nous attendions pas à plus. Le clavier est dans une sorte de pochette protectrice.
Voici le contenu en détail :

  • La boîte
  • Le clavier
  • La notice d’utilisation

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici les propriétés et caractéristiques que Redragon fournit sur son site :

  • Réglage du clavier: 104 touches standard
  • Rétro-éclairage : 7 couleurs
  • Luminosité du rétro-éclairage : réglable sur 4 niveaux
  • Vitesse de réponse réglable : modes de jeu et bureau
  • Touches fléchées interchangeables avec touches ZQSD
  • Verrouillage de la touche WIN lors d’une partie
  • Prend en charge la saisie simultanée de 19 touches maximum, 12 touches multimédia, vitesses de saisie réglable
  • Cordon de haute durabilité
  • Connecteur USB plaqué or
  • La surface plaquée or assure une meilleure connexion, une résistance moindre et une aptitude à l’oxydation réduite
  • Le K502 est livré avec des pieds arrière réglables antidérapants et un repose-poignet extra-large pour un angle de frappe parfait
  • Spécifications techniques:
  • Connecteur: Câble USB plaqué or
  • Câble: Câblage tressé Fibre
  • Nombre de touches de raccourci (fonctions) : 12 (+ FN)
  • Conception du clavier : Classique
  • Type de clavier : Membrane
  • Longueur de câble : 1.8 m
  • Taille du clavier: 20,15 x 1,85 x 45,2 cm
  • Rétroéclairé par LED Couleur: Choix entre sept couleurs
  • Poids du clavier: 1,2 kg
  • Touches multimédias: 19
  • Compatibilité : Windows 2000/XP/Vista/7/8/10, Mac OS X10

La première utilisation

La première chose que nous avons pu remarquer sur le clavier en le déballant de sa boîte c’est son poid. Le clavier nous indique que le clavier est de bonne facture, malgré un contenu de la boîte plutôt faible.

En effet, la principale chose qui attire l’attention sur le clavier se sont les touches qui sont de types chiclet et son repose poignet.

Comme vous pouvez le remarquer sur la photo ci-dessous :

On pourrait penser que le clavier ne possède rien de particulier, cependant il a quelques petites particularités qui le rendront plutôt intéressant.

Comme nous vous l’avons désigné ci-dessus, le clavier possède des touches de type chiclet comme nous pouvions retrouver sur le clavier Razer Deathstalker, mais que l’on trouve aussi sur de nombreux PC portables.
Ces touches sont tout à fait appropriées pour un usage bureautique mais aussi Gaming grâce à des fonctionnalités qui permettront de tirer toute l’expérience gaming nécessaire du clavier.
Possédant une structure en membrane, les touches sont silencieuses contrairement à un clavier mécanique. Elles ont une certaine résistance lorsque l’on appuie dessus, il faudra un certains temps d’adaptation après une première utilisation.

Concernant le dos de notre Pegasus, celui-ci possède une présentation assez sobre. Il possède deux languettes qui peuvent surélever le clavier d’environ 1 cm, ainsi que de multiples coussinets en caoutchouc qui sont installés afin d’éviter que celui-ci ne glisse.

Les fonctionnalités supplémentaires et l’éclairage

Nous vous en parlions au dessus, le clavier possède énormément de point dédiés à la bureautique. Celui-ci a le droit à des fonctionnalités supplémentaires pour une utilisation en mode Gaming.

Comme vous vous en doutez, le clavier ne possède pas de logiciel. Toutes les fonctionnalités supplémentaires sont accessibles via le bouton « Fn » qui se trouve sur la droite du bouton ATL GR.

Voici ce qu’elle permet :

  • Le clavier dispose d’une technologie anti-ghosting avec la saisie simultanée de 19 touches maximum. Le Redragon Pegasus se démarque des autres claviers car les touches marquées d’un trait sur le bas bénéficient de cette fonction et ne peuvent pas créer de conflits entre elles.
  • Un mode Play/Office permet, en appuyant sur « FN + Win », de désactiver ou non la touche Windows afin de vous permettre d’éviter de quitter votre partie en cas de frappe sur la touche Windows.
  • Le Pegasus possède également des raccourcis pour accéder à différentes tâches en combinant FN + « F1 à F12 » . Cela vous permet d’ augmenter ou baisser le volume, accéder à la calculatrice, lecteur multimédia, lecture, pause, etc.
  • Comme nous vous le disions, le Pegasus possède une fonctionnalité qui permet de casser un peu cette image de bureautique et augmenter la rapidité des touches pour se rapprocher des claviers mécaniques. Un paramétrage pour vitesse de frappe est prévu en effectuant la manipulation suivante : Maintenez la touche FN et Q.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Fonction d’échange des touches directionnelles : Appuyez et maintenez la touche FN et n’appuyez que sur la touche W pour changer avec les quatre touches ZQSD avec les croix directionnelles. Ainsi vous pouvez jouer tranquillement à vos jeux préférés sans changer de mapping.

Les Septs couleurs du rétroéclairage sont changeables avec la touche en forme de lampe.
Cependant en appuyant sur FN + Lampe, vous passez en mode respiration. Dans ce mode, la respiration peut être modifiée en appuyant sur FN + « + ou – ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Utilisation en bureautique et en jeu

Tout comme le K600 que nous avons pu essayer il y a quelques mois de cela, une fois branché le clavier nous en met plein la vue avec son rétro-éclairage et son logo qui s’illumine. Malheureusement les couleurs ne ressortent que très peu à certains endroits.
Comme nous vous le disions ci-dessus, le clavier est centré sur la bureautique avec des options gaming. Nous l’avons utilisé pendant plus de trois semaines dans rédaction et le clavier est plus que confortable avec son repose poignet extra large.

Les touches demanderont un certain temps d’adaptation pour prendre l’habitude de la pression. Venant d’un clavier mécanique il m’arrivait de ne pas appuyer assez fort.Cependant, avec le temps, ce soucis est vite oublié.

Concernant le bruit, nous sommes sur un clavier avec membrane ce qui veut dire que celui-ci n’émet aucun son.

Avec sa technologie anti-ghosting et la saisie simultanée de 19 touches maximum, cela permet au clavier encore une fois de mettre un pied dans le Gaming.

Comme dit plus au dessus, le Clavier Redragon Pegasus fut testé en bureautique. Il se prête très bien à cette tâche mais aussi sur des jeux comme Warframe, The Forest et Overwatch sur lesquels nous n’avons eu aucun soucis.

Pour conclure

Le Clavier Redragon Pegasus est un superbe clavier polyvalent qui rassemble à la fois la bureautique et le gaming.

D’un point de vue matériel, le clavier n’a rien à envier à la concurrence pour un prix inférieur à 40€ celui-ci propose des fonctionnalités correctes et efficaces.
Une fois que vous le branchez, la magie opère avec un logo qui s’illumine vraiment. Cependant, certains endroits du clavier sont parfois timides en luminosité.
Il est également plaisant de voir que le clavier est recouvert d’un revêtement anti-dérapant (“soft touch” ), ce qui lui donne un aspect chic.
Pour les personnes qui ne supportent pas les « clic-clic-clic » des claviers mécaniques, celui-ci fera parfaitement l’affaire avec son système de membranes.

Avec un bon rapport qualité-prix, le Clavier Redragon Pegasus peut parfaitement trouver preneur chez les personnes qui ont envie d’avoir un usage multimédia et bureautique au quotidien. Il permettra également d’ajouter des fonctionnalités et un aspect gaming avec son anti-ghosting, son rétroéclairage, etc..

Vous l’aurez compris, si vous travaillez et jouez de temps en temps, ce clavier est fait pour vous.

Good
  • Confortable et mince
  • Rapport qualité/prix
  • Un éclairage agréable
Bad
  • Le doigt a tendance à glisser sur les touches
  • Blocage de certaines touches
7.5
Bien
Written by
Grand passionné de jeux vidéo en général (old school, next gen) et de GSM Chinois. Salut à tous

Leave a Reply

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.